1 min de lecture Crash avion Malaysia Airlines

MH370 : après la Réunion, les Maldives cherchent le Boeing de la Malaysia Airlines

Des habitants de l'État insulaire, situé dans l'océan Indien, ont rapporté avoir vu des éléments pouvant se rapprocher de débris d'avion.

Un militaire australien scrute l'océan à la recherche du vol MH370, le 4 avril 2014
Un militaire australien scrute l'océan à la recherche du vol MH370, le 4 avril 2014 Crédit : AFP / Nick Perry
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

Après la découverte d'un fragment du MH370 à la Réunion, 17 mois après la disparition du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui transportait à son bord 239 passagers, l'Etat insulaire des Maldives lance à son tour des recherches, après que certains habitants aient déclaré avoir aperçu des "éléments éventuellement intéressants", rapporte l'AFP. 

Ces dernières semaines, plusieurs témoignages ont décrit des débris aperçus au large d'atolls situés au nord de l'archipel, selon un porte-parole de la police des Maldives. "Nous regardons cela sous un jour nouveau après la découverte de la Réunion", a ajouté la même source.

Débris et données radars

"Nous collectons ces débris non identifiés et les entreposons afin que les Malaisiens puissent les examiner et déterminer s'ils appartiennent ou non à l'appareil", a expliqué un responsable de la présidence des Maldives, Mohamed Shareef, à l'AFP. "Nous leur avons envoyé des photographies et attendons leur réponse", a précisé l'interlocuteur.
 
En plus de ces débris, les Maldives ont fourni à la Malaisie des données de radars. Le jour de la disparition, un avion de ligne aurait été aperçu volant bas au large de certains atolls

"Nous avons vérifié des données fournies par nos radars et la réponse a été négative", a cependant affirmé Mohamed Shareef. "Il n'y avait pas d'avion de ligne dans cette zone et nous avons transmis cette information aux autorités de Malaisie", a indiqué le proche de la présidence des Maldives. 

Lire la suite
Crash avion Malaysia Airlines La Réunion Avions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants