1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Manchester : hébergements, transports... La solidarité se met en place
2 min de lecture

Manchester : hébergements, transports... La solidarité se met en place

CLICS À LA UNE - La fraternité envers les Mancuniens est tangible quelques heures après l'explosion qui a fait au moins 22 morts et 50 blessés à l'Arena Manchester, lundi 22 mai.

La police aux abords de la Manchester Arena, le 23 mai
La police aux abords de la Manchester Arena, le 23 mai
Crédit : PAUL ELLIS / AFP
Manchester : hébergements, transports... La solidarité se met en place
03:15
Félix Roudaut & Julien Absalon

Une explosion a fait au moins 22 morts et près de 50 blessés lundi 22 mai aux alentours de 23h30 heure française, à l'issue d'un concert d'Ariana Grande dans la salle Arena à Manchester, dans le nord-ouest de l'Angleterre, selon les autorités. Un drame que Theresa May a qualifié d'"épouvantable attaque terroriste".

Et comme lors de chaque attaque de ce type, des images de panique tournent en boucle sur les chaînes d'information en continu et sur les réseaux sociaux. Mais un autre phénomène apporte un léger réconfort dans ces situations tragiques : les gestes de solidarité vis-à-vis des personnes touchées. Altruisme inondant Twitter, Safety Check de Facebook, transports gratuits, propositions d'hébergement des victimes... La fraternité envers les Mancuniens était tangible quelques heures après l'explosion.

Facebook active son Safety Check

Paris, Bruxelles, Nice, Stockholm... Le réseau social a pris pour habitude d'activer cette fonctionnalité après chaque attentat. Grâce au Safety Check - ou "Contrôle d'absence de danger" en français -, les utilisateurs de Facebook habitant à proximité des lieux du drame peuvent confirmer à leurs proches qu'ils se trouvent en sécurité.

Depuis son lancement il y a trois ans, le Safety Check a été activé près de 300 fois par la firme de Mark Zuckerberg, rappellent nos confrères de 20 Minutes. Lors des attentats de novembre 2015 à Paris, cette fonctionnalité avait été utilisée pour la première fois dans l'Hexagone. Près de cinq millions de personnes y avaient alors eu recours.

#RoomforManchester

À écouter aussi

Aussitôt après l'explosion, la police britannique a bouclé la zone jouxtant la salle Arena et les trains au départ et en partance de la gare la plus proche ont été annulés. Résultat : bon nombre de 21.000 fans présents pour le concert d'Ariana Grande n'ont pu regagner leur domicile. Les internautes ont vite proposé leur aide sur Twitter via le hashtag #RoomforManchester.

Par sécurité, le maire de Manchester, Andy Burnham a toutefois exhorté les nombreux mineurs ayant assisté au concert à ne pas se rendre chez les habitants et de privilégier les hôtels alentours.

L'hôtel Holiday Inn ouvre ses portes aux enfants

Un hôtel a répondu à l'appel de l'édile mancunien. Holiday Inn Manchester a confirmé au site d'information Global News avoir offert un refuge à près de 50 enfants lundi soir. Si les chambres étaient toutes réservées, les membres du staff ont pu rassembler les jeunes victimes dans le hall de réception, leur proposant de l'eau et du jus d'orange.

Un élu de cette ville du nord-ouest de l'Angleterre s'est félicité de cette initiative. "Les Mancuniens ouvrent leurs toits aux victimes (...) C'est le Manchester que j'aime", s'est ému le membre du Parti travailliste sur Twitter peu après l'explosion.

Taxis et Uber coupent leurs compteurs

Taxis et chauffeur VTC ont oublié leur divergence pour faire montre d'une générosité commune en ne facturant pas les courses le soir du drame afin d'évacuer les victimes ou permettre à leurs proches de se rendre dans les hôpitaux.

Des compagnies de taxis ont en effet averti sur les réseaux sociaux qu'ils ne feraient pas tourner les compteurs en raison du drame qui a tué près de 22 personnes et fait 50 blessés, selon un bilan encore provisoire fourni par les autorités britanniques dans la nuit de lundi à mardi 23 mai.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/