1 min de lecture Mali

Mali : un kamikaze se fait exploser près d'une position française

Un kamikaze s'est fait exploser, ce dimanche, près d'une position de l'armée française située au nord-est du Mali. Il n'y a aucune victime, mais deux de ses complices se seraient enfuis.

Un soldat français dans le nord-Mali, en juillet 2013 (photo d'illustration).
Un soldat français dans le nord-Mali, en juillet 2013 (photo d'illustration). Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Le kamikaze visait une position de l'armée française, dans la ville de Ménaka. Les troupes françaises ont détecté sa présence et dans la précipitation, l'homme a actionné sa ceinture (d'explosifs), se tuant mais sans faire d'autre victime", a déclaré un haut responsable de l'armée malienne. L'information a été confirmée par le service de communication de l'opération Serval, la force militaire française dans le nord du Mali.

La ville de Ménaka est située à environ 300 km à l'est de Gao, la plus grande ville du nord du Mali. Au moins deux autres kamikazes, "complices" de celui qui a été tué et qui "apparemment" devaient prendre part à l'attaque contre les troupes françaises, ont pris la fuite, a ajouté la source militaire malienne.

Une région toujours sous menace d'attentat

Interrogés par l'AFP, deux habitants de Ménaka, ont affirmé avoir vu, ce dimanche, un hélicoptère de l'armée française qui volait dans le ciel de cette ville, par "mesure de sécurité". Les jihadistes liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique, qui ont occupé pendant plusieurs mois le nord du Mali en 2012, en ont été en grande partie chassés par l'intervention militaire franco-africaine qui a débuté le 11 janvier et est toujours en cours.

Toutefois, des groupes "résiduels" parviennent à y mener de manière régulière des actions contre les armées malienne et étrangères présentes dans la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mali Attentat Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants