1 min de lecture Faits divers

Madagascar : au moins 34 morts dans un accident d'autocar

Le véhicule transportait plus d'une centaine de jeunes fidèles protestants vers Mahajanga, à 72 kilomètres de la capitale malgache.

Une voiture de police à Madagascar en octobre 2014
Une voiture de police à Madagascar en octobre 2014 Crédit : RIJASOLO / AFP
Amélie James
Amélie James
et AFP

Au moins 34 personnes sont décédées dans un accident d'autocar à Ankazobe, une commune située au centre de Madagascar. Survenu aux premières heures mardi 1er août, cet accident a également fait de nombreux blessés. Le véhicule transportait plus d'une centaine de jeunes fidèles protestants vers Mahajanga, à 72 kilomètres de la capitale malgache.

"Le bus a mal abordé une montée et est tombé dans un ravin d'environ 20 mètres. Il a pris feu après avoir fait plusieurs tonneaux", a expliqué à l'AFP le commandant Herilalatiana Andrianarisaona, responsable de la communication de la gendarmerie. "Douze corps calcinés ont été sortis du véhicule", a-t-il ajouté.

Après avoir pris en charge les victimes, l'hôpital central de la capitale Antananarivo a publié mardi un communiqué annonçant la mort de 18 autres personnes. Quatre autres victimes ont trouvé la mort à l'hôpital d'Ankazobe. Au total, cet accident a donc entraîné la mort de 34 personnes.

Des routes vétustes dangereuses

À Madagascar, les accidents meurtriers ne sont pas rares. Il faut dire que la vétusté des équipements routiers ne facilite pas la circulation des usagers. En janvier, au moins 47 personnes avaient perdu la vie lors de la sortie de route d'un camion qui les ramenait d'un mariage. Cet accident avait également fait 22 blessés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Accident Madagascar
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants