1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Macédoine : le passage des migrants filtré par la police
1 min de lecture

Macédoine : le passage des migrants filtré par la police

Ils sont Syriens pour la plupart et veulent passer la frontière qui sépare la Grèce de la Macédoine pour se rendre en Europe occidentale.

Des réfugiés tentent de franchir la frontière entre la Grèce et la Macédoine, le 22 août 2015.
Des réfugiés tentent de franchir la frontière entre la Grèce et la Macédoine, le 22 août 2015.
Crédit : ROBERT ATANASOVSKI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Quelque 2.000 réfugiés, qui espèrent parvenir en Europe occidentale, se trouvaient depuis jeudi dans un no man's land situé entre le village grec d'Idomeni et la ville macédonienne de Gevgelija.


Pendant des semaines, la Macédoine a toléré l'entrée massive de migrants sur son territoire en provenance de la Grèce, mais le gouvernement de Skopje a décrété jeudi l'état d'urgence et dépêché dans la zone frontalière des forces spéciales de police et l'armée pour tenter d'endiguer le flux migratoire. Des soldats ont notamment été déployés dans une forêt montagneuse longeant sur quelque 50 km la frontière et par laquelle les migrants tentent de passer illégalement, a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'armée, le colonel Mirce Gjorgoski. Quelque 42.000 migrants, dont plus de 7.000 enfants, sont arrivés depuis le 19 juin en Macédoine, avait précisé vendredi le gouvernement macédonien.

Quelques heures avec la police

Après avoir entièrement bloqué pendant 24 heures le passage des migrants, les autorités macédoniennes ont commencé vendredi à laisser passer des "catégories vulnérables", à savoir des familles avec des enfants et des femmes enceintes. Dans la matinée, des incidents avaient éclaté lorsque, tentant de forcer le passage, les migrants avaient  été repoussés par les forces de l'ordre à coups de matraques et tirs de grenades assourdissantes. Au moins huit personnes ont été légèrement blessées.

Le passage semblait moins sélectif que la veille, mais les migrants se sont eux-mêmes organisés pour laisser passer en priorité des femmes et des enfants. Cinq trains au total, selon un responsable de la gare, devraient partir de Gevgelija durant la journée pour transférer les migrants à Tabanovce, localité située dans le nord de la Macédoine, à la frontière avec la Serbie.

À écouter aussi

La plupart des migrants souhaitent ensuite traverser la Serbie, dont la frontière nord est une porte d'entrée vers l'Union européenne. De l'autre côté, c'est la Hongrie, mais a entamé la construction d'une clôture de quatre mètres de haut et 175 km de long pour empêcher le franchissement de sa frontière par les migrants.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.