4 min de lecture Turquie

Loup Bureau détenu en Turquie : un jeune journaliste passionné par son métier

PORTRAIT - Le Français de 27 ans est en détention provisoire en Turquie depuis le 1er août dernier pour avoir posé, en 2013, avec des Kurdes du YPG, considérés comme des "terroristes" par Ankara.

Loup Bureau est en détention provisoire depuis le 1er août 2017 soupçonné d'appartenir "à une organisation terroriste"
Loup Bureau est en détention provisoire depuis le 1er août 2017 soupçonné d'appartenir "à une organisation terroriste" Crédit : SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Vivre de et pour sa passion, et être privé de liberté pour avoir exercé son métier, c'est le tragique sort auquel doit faire face Loup Bureau. Ce jeune journaliste français est en détention provisoire depuis le 1er août en Turquie, à Sirnak, soupçonné d'appartenir à "une organisation terroriste".

Malgré les appels d'Emmanuel Macron, les alertes de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et les tentatives en coulisses de François Hollande pour obtenir sa libération de la part d'Ankara, il est, ce 14 septembre, détenu depuis 50 jours. Un triste anniversaire qui rassemblera, le 16 septembre, ses proches et soutiens à Nantes et Bruxelles pour appuyer leur camarade et exiger sa remise en liberté. Une pétition dans le même sens a récolté plus de 32.000 signatures.

Le gouvernement turc le soupçonne en effet d'être en lien avec "une organisation terroriste". Pourquoi ? Lors d'un contrôle, le 26 juillet dernier, les autorités ont trouvé, dans son appareil photo, des images extraites d'un reportage de 2013 sur les Kurdes de Syrie et des photos de lui posant avec des combattants du YPG. Un groupe considéré comme terroriste par la Turquie. Il n'en faut pas plus à la police turque pour le placer en détention provisoire. 

À lire aussi
 Ekrem Imamoglu, candidat des partis d'opposition à Erdogan lors d'une conférence de presse ce 1er avril. Turquie
Turquie : le candidat de l'opposition revendique à son tour la victoire à Istanbul

Journaliste, encore étudiant

Pourtant, Loup Bureau n'a rien d'un terroriste. Il assouvit sa passion pour l'information depuis ses 20 ans. Avec, dès le début, cet attrait pour la Turquie. C'est ce que raconte sa colocataire de l'époque dans Les Jours, rencontrée en 2009 au moment de se lancer dans deux ans de BTS montage et postproduction. Le jeune homme a alors 19 ans et se projette déjà dans le pays du Bosphore "l'été suivant", se souvient-elle.

À peine majeur que Loup Bureau se rêve en journaliste et reporter de guerre. Ce n'est pas qu'un rêve puisqu'il se donnera les moyens pour y arriver. Dès ses 20 ans, il voyage déjà dans des pays en guerre comme l'Afghanistan, le Pakistan, la Syrie et l'Irak. Il raconte ceux qu'il rencontre sur son site personnel.

Grâce à son année au Caire pour apprendre l'arabe et pouvoir ainsi développer son travail dans les région arabophones, il commence déjà à piger pour quelques médias en allant se fourrer dans les manifestations post-révolutionnaires. On retrouve ainsi son nom sous des papiers de Slate ou Arte. Lorsqu'il propose son reportage auprès des Kurdes de Syrie en 2013 à TV5 Monde, il n'a que 23 ans. En septembre dernier, il était censé soutenir son mémoire sur la chaîne Al Jazeera.

Téméraire et avide de transmettre l'information

Les pays en guerre et les zones de conflits ne lui font pas peur. D'autant que les pays du Moyen-Orient le passionnent. Son père, Loïc Bureau, se demande dans les colonnes des Jours si cet attirance n'est pas née de son propre passé. "Quand j’étais jeune, raconte-t-il, j’avais un copain de fac qui avait vécu au Proche et au Moyen-Orient, parlait l’arabe, l’araméen, le persan… Il m’a proposé de partir avec lui tous les ans, j’avais déjà Loup, on a fait l’Égypte, la Jordanie, la Libye, la Syrie, l’Irak, la Turquie…".

"L’homme et le journaliste ne font qu’un, sa passion pour la profession est indissociable de sa personnalité", raconte sa compagne, Maud Margenat, dans une poignante tribune dans Le Monde. Et rien à voir avec de l'ego, assure-t-elle.

À cette interrogation, il lui a répondu un soir : "Tu ne peux pas partir dans des zones pareilles pour ton ego. Là-bas, chaque jour est de la survie. J’ai peur de finir kidnappé ou décapité à la télé devant ma famille. Au contraire, ce n’est pas pour moi que je pars, c’est pour les autres, parce qu’au-delà du front, il y a des histoires et des destins brisés, que je veux raconter". C'est cette détermination qui l'a amené sur les routes des pays les moins fréquentables de la zone.

Un idéal du journalisme

Il avait en tête un idéal du journalisme. "Je veux donner la parole aux gens dont les histoires n’intéressent plus grand monde", disait-il selon sa copine, également journaliste qui milite activement pour sa libération. Un ami raconte également avoir eu une dispute sur un titre qu'il qualifiait de putassier.

Benoit Le Corre - avec qui il est parti au Caire - se souvient que son camarade avait "une passion pour le journalisme à l’ancienne, comme s’il était d’une génération d’avant" et surtout estimait qu'il devait "gagner en compétence journalistique" malgré toute son expérience de terrain.

Loup Bureau aura traversé la Syrie de Bachar al-Assad, l'Afghanistan et le Pakistan des Talibans ou encore l'Irak post-2003 et invasion américaine, sans jamais être kidnappé, pris en otage ou exécuté. Il traversa la démocratique Turquie pour finir dans les geôles de Recep Tayyip Erdogan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Journalisme Liberté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790078020
Loup Bureau détenu en Turquie : un jeune journaliste passionné par son métier
Loup Bureau détenu en Turquie : un jeune journaliste passionné par son métier
PORTRAIT - Le Français de 27 ans est en détention provisoire en Turquie depuis le 1er août dernier pour avoir posé, en 2013, avec des Kurdes du YPG, considérés comme des "terroristes" par Ankara.
https://www.rtl.fr/actu/international/loup-bureau-detenu-en-turquie-un-jeune-journaliste-passionne-par-son-metier-7790078020
2017-09-14 07:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EWcqHvrT2PokTXxoWJgX1A/330v220-2/online/image/2017/0913/7790078134_loup-bureau-est-en-detention-provisoire-depuis-le-1er-aout-2017-soupconne-d-appartenir-a-une-organisation-terroriste.jpg