1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Los Angeles : un jeune Noir atteint de troubles mentaux tué par la police
2 min de lecture

Los Angeles : un jeune Noir atteint de troubles mentaux tué par la police

Un jeune Noir, présenté comme souffrant de maladies mentales, a été tué par la police à Los Angeles.

Après Michael Brown, Ezell Ford, 25 ans et sans arme, a été tué lundi soir par un officier de police.
Après Michael Brown, Ezell Ford, 25 ans et sans arme, a été tué lundi soir par un officier de police.
Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Peu après le meurtre d'un autre adolescent noir à Ferguson dans le Missouri, un jeune Noir, présenté comme souffrant de maladies mentales, a été tué par la police en début de semaine à Los Angeles.

Ezell Ford, 25 ans et sans arme, a été tué lundi soir par un officier de police qui patrouillait avec un collègue dans un quartier du sud de Los Angeles (Californie, ouest). Les voisins et la famille ont décrit dans les médias américains le jeune homme comme souffrant de maladies mentales.

La famille porte plainte contre une mort illégitime

La police n'a pas dit ce qui avait amené les deux agents à s'adresser à Ezell Ford, le syndicat de police LAPPL indiquant juste que les deux policiers avaient "stoppé Ezell Ford vers 20H10 alors qu'il marchait sur un trottoir près de la 65ème rue".

Selon ce syndicat, il "s'en est suivi une violente bataille et Ford a attrapé l'un des deux officiers et tenté d'enlever le revolver de l'officier de son étui, ce qui a entraîné l'usage mortel de la force" par l'un des deux policiers.

À lire aussi

L'avocat de la famille d'Ezell Ford, Steven Lerman, a expliqué qu'il comptait porter plainte "en début de semaine prochaine" contre la ville de Los Angeles pour enfreinte à "la loi sur les droits civiques", "mort illégitime" et "usage excessif de la force".

Un usage excessif de la force par la police

Le décès de M. Ford survient dans la foulée de celui de Michael Brown à Ferguson dans le Missouri, un jeune homme de 18 ans abattu samedi par un agent alors qu'il n'était pas armé. Cette ville de la banlieue de Saint-Louis est depuis le théâtre d'émeutes urbaines.

Le président de l'association de défense des droits civiques de Los Angeles, Urban Policy Roundtable (LAUPR), Earl Hutchinson, a pour sa part déclaré que le "meurtre d'Ezell Ford et de Michael Brown étaient des cas d'école de l'usage excessif de la force par des officiers de police".

"Les deux hommes n'étaient pas armés, n'avaient pas commis de crimes, et dans le cas de Ford, il était atteint de difficultés mentales", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu