3 min de lecture Londres

Attentat à Londres : ce que l'on sait de l'attaque

ÉCLAIRAGE - Une attaque terroriste a secoué la capitale anglaise le samedi 3 juin au soir, faisant au moins sept morts et une cinquantaine de blessés.

Un hélicoptère de réponse d'urgence atterrit sur London Bridge, samedi 3 juin 2017
Un hélicoptère de réponse d'urgence atterrit sur London Bridge, samedi 3 juin 2017 Crédit : Chris J Ratcliffe / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

Au moins sept personnes sont décédées, suite à l'attaque terroriste qui a eu lieu à Londres dans la soirée du samedi 3 juin. 48 personnes ont été blessées, parmi lesquelles figurent quatre Français, dont un "particulièrement touché", selon le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. Le parquet de Paris a ouvert une enquête ce dimanche 5 juin.

Les blessés ont été transportés vers cinq hôpitaux de la capitale londonienne. Selon la police britannique, trois assaillants ont été abattus, dans les huit minutes suivant le premier appel à la police. La police procède aux dernières vérifications afin de déterminer si d'autres attaquants ont pris part à l'attentat. "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées être fausses", ajoutent les forces de l'ordre dans un communiqué. 

Tout a commencé peu après 22 heures, lorsqu'une camionnette a foncé dans la foule aux abords du London Bridge, au centre de Londres, en faisant "plusieurs victimes", selon la police. Le véhicule s'est alors dirigé vers le quartier de Borough Market. Là, les assaillants ont quitté le véhicule et ont poignardé plusieurs personnes, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé. 

Une attaque terroriste

À lire aussi
Des policiers devant le ministère de l'Intérieur, à Londres, le 15 août 2019 Royaume-Uni
Londres : un homme poignardé devant le ministère de l'Intérieur

On ignore pour l'instant si les morts dont fait état la police ont succombé aux attaques à l'arme blanche ou à la collision avec la camionnette. Après avoir évoqué des "incidents majeurs", la police a rapidement requalifié les événements d'attaques "terroristes". Le London Bridge est resté fermé dans les deux sens durant la nuit et de nombreux civils ont été évacués de la zone. Une vidéo montre les forces de police pénétrant dans un bar, demandant aux personnes attablées de rester au sol. 

Alors que les attaques étaient en cours, la première ministre Theresa May a rapidement rejoint son domicile du 10, Downing Street. Selon le Telegraph, elle réunira le comité "COBRA", un dispositif de coordination des secours en cas de catastrophe, tôt dimanche matin

Dans une allocation, Theresa May a annoncé que les élections législatives se dérouleront comme prévues le 8 juin. La campagne électorale, suspendue ce dimanche, reprendra lundi 5 juin. La Première ministre a souligné que le pays faisait désormais face à "une nouvelle forme de menace" terroriste où les attaquants "se copient les uns les autres", sans que les récents attentats, "produits d'une idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste", soient liés les uns aux autres.

Du London Bridge à Borough Market

Après que le véhicule a percuté les passants, il s'est dirigé vers le quartier de Borough Market, à proximité du London Bridge. Ce n'est que là, selon l'AFP, que les assaillants sont sortis de la camionnette et ont poignardé plusieurs personnes, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé.

De nombreux témoignages rapportent que les attaquants ont distribué leurs coups de couteau "au hasard" dans ce quartier festif, où de nombreuses personnes profitaient de leur samedi soir

"Des coups de feu" à Borough Market

La police a ensuite annoncé une autre intervention, à Borough Market, célèbre marché situé non loin du London Bridge, sur la rive sud de la Tamise. "Des coups de feu ont été tirés" à la suite de l'incident à Borough Market, a-t-elle indiqué. On ignore qui les a tirés et qui ils visaient. 

Une troisième intervention, sans lien, dans le quartier de Vauxhall

De nombreux véhicules de police filaient à toute allure, sirènes hurlantes, dans le quartier de Vauxhall, où se trouve notamment le siège des services de renseignement du MI6. Si, d'abord, cette intervention semblait liée aux deux premières, la police a rapidement déclaré qu'il s'agissait d'une attaque à l'arme blanche sans lien avec l'attentat survenu aux abords de la Tamise. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Londres Police Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788832907
Attentat à Londres : ce que l'on sait de l'attaque
Attentat à Londres : ce que l'on sait de l'attaque
ÉCLAIRAGE - Une attaque terroriste a secoué la capitale anglaise le samedi 3 juin au soir, faisant au moins sept morts et une cinquantaine de blessés.
https://www.rtl.fr/actu/international/londres-london-bridge-borough-market-vauxhall-ce-que-l-on-sait-des-evenements-du-3-juin-7788832907
2017-06-04 02:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_f9dFkRWcDKOkI6bJLx4aQ/330v220-2/online/image/2017/0604/7788832979_un-helicoptere-de-reponse-d-urgence-atterrit-sur-london-bridge-samedi-3-juin-2017.jpg