1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Loi Macron : "Les amoureux de la France sont attristés", dit Alexandra Szacka
1 min de lecture

Loi Macron : "Les amoureux de la France sont attristés", dit Alexandra Szacka

REPLAY / ÉDITO - La journaliste s'amuse du débat autour de la loi Macron, qui a fait couler beaucoup d'encre cette semaine.

Alexandra Szacka
Alexandra Szacka
Loi Macron : "Les amoureux de la France sont attristés", dit Alexandra Szacka
04:05
Loi Macron : "Les amoureux de la France sont attristés", dit Alexandra Szacka
04:04
Alexandra Szacka

Le projet de loi Macron, présenté 10 décembre en Conseil des ministres, mercredi promet de "libérer le potentiel inexploité de croissance et d'activité" de l'économie française, mais gouvernement comme professionnels reconnaissent qu'il est difficile de chiffrer l'impact à en attendre.

Amusée ? Cette affaire a plutôt attristé Alexandra Szacka. "Les observateurs extérieurs, qui essaient de comprendre un tant soit peu la France, en perdent un peu leur latin", explique-t-elle. "Ceux qui aiment profondément ce pays (...) ont carrément envie de pleurer", ajoute-t-elle.

La journaliste s'étonne qu'une loi qui vise à déverrouiller l'économie française engluée dans la crise "provoque un tel drame national". Elle rappelle que le débat sur le travail le dimanche a déjà eu lieu du temps de Nicolas Sarkozy. Les hauts cris avaient à l'époque été poussés par la gauche de la gauche, mais François Hollande s'y était lui-même opposé, soulignant le caractère quasi-sacré du repos dominical.

Ceux qui aiment profondément ce pays ont carrément envie de pleurer

Alexandra Szacka

Combien de temps peut-on débattre ?, s'interroge Alexandra Szacka. Au Canada, le débat a eu lieu au début des années 90. Pratiquement tous les commerces peuvent y ouvrir le dimanche. "Le Canadian way of life n'a pas connu de révolution copernicienne", note-t-elle.

À lire aussi

L'Allemagne, elle, est aux antipodes. Il est impossible de faire ses courses le dimanche dans les grandes villes. Il y a "belle lurette" que la question ne fait plus débat outre-Rhin.

Alexandra Szacka rappelle que la France est la première destination touristique au monde : 84 millions de visiteurs en 2013 (contre 30 millions à peine en Allemagne). "La ville de Paris reçoit plus de touristes que toute l'Allemagne", indique-t-elle. C'est une source de richesses inestimable, à ses yeux. "Bien des pays en rêverait, mais pas la France", regrette la journaliste.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/