1 min de lecture Mistral

Livraison des Mistral suspendue : "Pas une tragédie", selon la Russie

Pour Moscou, la décision prise par la France de suspendre la livraison du premier Mistral à la Russie n'est "pas une tragédie".

Le navire militaire russe Vladivostok, de type Mistral, à Saint-Nazaire, le 5 mars 2014.
Le navire militaire russe Vladivostok, de type Mistral, à Saint-Nazaire, le 5 mars 2014. Crédit : AFP PHOTO / FRANK PERRY
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Le refus à ce contrat ne sera pas une tragédie pour nous en matière de plan de réarmement", a déclaré ce mercredi 3 septembre, le vice-ministre russe de la Défense, Iouri Borissov, à l'agence officielle Itar-Tass. "Même si c'est bien évidemment désagréable et apporte certaines tensions dans les relations avec nos collègues français", a-t-il ajouté.

Soumise à la forte pression de ses alliés de l'Otan, la France a annoncé mercredi la suspension de la livraison prévue en octobre du premier navire de guerre Mistral qu'elle a vendu à la Russie en évoquant comme justification la crise en Ukraine.

"Stupéfaction" pour les ouvriers FO des chantiers navals

Selon l'Élysée, les conditions pour que la France autorise la livraison du premier des deux navires de guerre Mistral à la Russie "ne sont pas à ce jour réunies" compte tenu de l'aggravation de la situation en Ukraine jugée "grave". Si la construction de ce premier navire est presque achevée (le bâtiment devait être livré en octobre), le deuxième navire est en cours d'assemblage à Saint-Nazaire.

"C'est une réaction de stupéfaction et de scandale", a déclaré ce mercredi Jean-Marc Perez, secrétaire adjoint FO, syndicat minoritaire chez STX, qui sous-traite la construction des deux bâtiments Mistral pour le compte de DCNS. Si l'annonce du président se concluait par l'arrêt de la construction, ce seraient des centaines d'emplois qui seraient mis en difficulté aussi bien chez STX que chez les sous-traitants. C'est inacceptable, intolérable", a-t-il ajouté.

Fiche technique du navire de guerre polyvalent Mistral dont la livraison à la Russie a été suspendue par François Hollande.
Fiche technique du navire de guerre polyvalent Mistral dont la livraison à la Russie a été suspendue par François Hollande. Crédit : Infographie AFP

Le contrat avec la Russie, portant sur deux porte-hélicoptères BPC (Bâtiment de projection et de commandement), a été signé en 2011 pour 1,2 milliard d'euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mistral Russie François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants