1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Liens avec la Russie : Trump aurait dicté le récit publié par son fils
2 min de lecture

Liens avec la Russie : Trump aurait dicté le récit publié par son fils

Donald Trump Junior avait publié à la mi-juillet une déclaration dans laquelle il racontait son entretien avec une avocate russe, pendant lequel il a essayé d'obtenir des informations sur Hillary Clinton.

Vladimir Poutine et Donald Trump au G-20 le 7 juillet 2017
Vladimir Poutine et Donald Trump au G-20 le 7 juillet 2017
Crédit : Evan Vucci/AP/SIPA
Marie Zafimehy

C'est une nouvelle épine dans la défense de Donald Trump dans l'affaire de collusion avec la Russie. Selon le Washington Post, le président américain aurait dicté à son fils Donald Trump Jr le récit qu'il a livré en juillet de sa rencontre avec une avocate russe pendant la campagne électorale.

Mi-juillet, le fils aîné du président américain avait admis avoir rencontré en 2016 l'avocate Natalia Veselnitskaya qui lui avait été présentée comme une émissaire du gouvernement russe en possession d'informations potentiellement compromettantes sur Hillary Clinton, rivale de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche. 

Dans un tweet, il avait publié l'ensemble de ses échanges d'e-mails avec l'avocate, ainsi qu'une déclaration publique dans laquelle il précisait qu'"il est très vite apparu qu'elle n'avait aucune information intéressante". Son réel objectif, justifiait-il, était d'évoquer l'adoption d'enfants russes par des couples américains dans le cadre d'un programme suspendu par le président russe Vladimir Poutine.

Dans un article publié lundi soir, le Washington Post affirme que c'est le président américain qui a lui-même dicté cette déclaration à son fils, alors qu'au même moment des journalistes du New York Times enquêtaient sur cette même affaire. Le Président aurait dicté cette déclaration lorsqu'il se trouvait à bord d'Air Force one, de retour du sommet du G20 qui s'est tenu les 7 et 8 juillet à Hambourg, en Allemagne. Citant des personnes liées à cette affaire, le journal américain affirme que l'équipe de juristes du président a voulu présenter cette rencontre comme un piège tendu par les démocrates pour piéger Donald Trump Jr. et son père, alors candidat à la présidence américaine.

À lire aussi

Le Washington Post affirme également que les conseillers du président redoutent désormais que l'implication directe de Donald Trump, dans la déclaration de son fils, puisse le mettre dans une position juridique dangereuse. Une source citée par le journal confirme : "il ne pense pas que c'est dangereux sur un plan juridique, il voit ça comme un problème politique qu'il doit résoudre lui-même".

L'un des avocats de Trump, Jay Sekulow, a réagi à cet article, estimant qu'"en plus d'être sans conséquence, ces affirmations sont inexactes et non pertinentes".  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/