1 min de lecture International

Les prisons russes menacées par les flammes

Après des semaines de chaleur sans précédent et de temps sec, de fortes pluies sont venues rafraîchir Moscou, mais des dizaines de feux de forêt continuaient de faire rage vendredi autour de la capitale russe. Vendredi, la ville restait largement préservée des nuages de fumée suffocante, repoussés par des vents favorables en début de semaine. Les météorologistes ont toutefois prévenu que le smog provoqué par les feux de forêt et de tourbière risquait d'asphyxier de nouveau Moscou dans la journée à la suite d'un changement de direction des vents.

Madeleine Leroyer et La rédaction numérique de RTL

Selon le ministère russe des Situations d'urgence, la surface couverte par les incendies a pu être réduite, même si plus de 500 feux continuent de brûler dans tout le pays, dont 29 autour de Moscou. Environ 14.000 pompiers étaient mobilisés pour lutter contre les feux de forêt près de la capitale, précisait le ministère.

Un nouvel incendie a éclaté à l'est du principal centre de recherche nucléaire du pays, à Sarov, à 480km à l'est de Moscou. Le feu a pris rapidement, obligeant les pompiers à appeler des renforts des environs, selon le centre de secours régional.

Des dizaines de milliers de russes se sont spontanément mobilisés pour faire face à l'ampleur historique de ces incendies et aux carences de l'Etat. Reportage à Visla, près de Nijni-Novgorod, au coeur de la zone des incendies, où ils traquent sans relache les éventuelles reprises de feu alors que leur ampleur diminue.

Lire la suite
International Russie Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants