1 min de lecture Irak

Les États-Unis bombardent des positions de l'État islamique en Irak

Le Pentagone a annoncé que les Etats-Unis bombardaient actuellement des positions des jihadistes de l'Etat islamique en Irak.

Des hommes présentés commes des combattants d'EIIL en Irak par le site jihadiste Welayat Salahuddin
Des hommes présentés commes des combattants d'EIIL en Irak par le site jihadiste Welayat Salahuddin Crédit : WELAYAT SALAHUDDIN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les Etats-Unis ont bombardé des positions d'artillerie des jihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak, a annoncé le Pentagone ce vendredi 8 août. Les positions de l'EI menaçaient les personnels américains basés à Erbil, dans le Kurdistan irakien. 

"Des avions militaires américains lancent des frappes contre l'artillerie de l'Etat islamique. L'artillerie a été utilisée contre des forces kurdes qui défendent Erbil, près de personnels américains", a déclaré l'amiral John Kirby, porte-parole du Pentagone sur Twitter.  

Bombes de 250 kilos

Le Pentagone a précisé que deux chasseurs bombardiers américains F/A 18 ont largué des bombes de 250 kilos sur une pièce d'artillerie mobile de l'Etat islamique. Cette pièce a servi à bombarder des forces kurdes à Erbil, dans le Kurdistan irakien. 

À lire aussi
La jihadiste française Melina Boughedir avec son fils à son procès en Irak, le 19 février 2018 jihadistes
Enfants de jihadistes : "Des enfants blessés qu'il faut réparer", dit un psychiatre

Selon le chef de l'armée irakienne, Babaker Zebari, les frappes américaines vont apporter "d'énormes changements sur le terrain dans les prochaines heures". Les combattants de l'EI ont encore marqué des points jeudi, avec la prise de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak, suivie de celle du barrage de Mossoul, le plus grand du pays, qui contrôle l'alimentation en eau et en électricité de toute la région.

Vivres et eau pour les réfugiés piégés

Jeudi soir, le président américain Barack Obama a autorisé des frappes militaires ciblées "si nécessaire pour aider les forces irakiennes qui se battent pour (...) protéger les civils pris au piège".
Pour sa première mission, l'armée de l'air américaine a parachuté des vivres et de l'eau aux civils piégés dans les montagnes.

Il a en outre prévenu les jihadistes qu'ils seraient visés par d'éventuelles frappes aériennes s'ils tentaient de marcher sur Erbil, expliquant que les Etats-Unis devaient défendre leur consulat dans cette ville. Barack Obama, instigateur du retrait américain d'Irak, a cependant assuré qu'il n'allait pas "entraîner (le pays) dans une autre guerre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak États-Unis Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773642808
Les États-Unis bombardent des positions de l'État islamique en Irak
Les États-Unis bombardent des positions de l'État islamique en Irak
Le Pentagone a annoncé que les Etats-Unis bombardaient actuellement des positions des jihadistes de l'Etat islamique en Irak.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-etats-unis-bombardent-des-positions-de-l-etat-islamique-en-irak-7773642808
2014-08-08 14:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hbbumkvmWcbAY7KMA_uhOg/330v220-2/online/image/2014/0618/7772723506_des-hommes-presentes-commes-des-combattants-d-eiil-en-irak-par-le-site-jihadiste-welayat-salahuddin.jpg