1 min de lecture Info

Les deux journalistes français enlevés au Mali ont été tués

Les deux journalistes français de RFI enlevés au Mali ont été retrouvés morts, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères. Le Parquet de Paris a ouvert une enquête.

Kidal est une ville du nord-est du Mali. (image d'illustration)
Kidal est une ville du nord-est du Mali. (image d'illustration) Crédit : AFP/KENZO TRIBOUILLARD
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Quai d'Orsay a annoncé la mort des deux journalistes de RFI enlevés samedi au Mali "par un groupe armé".

Les deux "journalistes à RFI ont été retrouvés morts au Mali", a déclaré le ministère dans un communiqué. "Ils avaient été enlevés à Kidal par un groupe armé" et "les services de l'Etat français, en lien avec les autorités maliennes, mettent tout en œuvre pour que la lumière soit faite le plus rapidement possible sur les circonstances de leur décès", a ajouté le Quai d'Orsay dans son communiqué.

Carte localisant Kidal et Tombouctou
Carte localisant Kidal et Tombouctou Crédit : kt mlm/mei / AFP


Les circonstances précises de leur mort restaient inconnues samedi soir. Selon RFI, les deux journalistes, un homme et une femme cinquantenaires, ont été enlevés par des hommes armés à 13H00 (locales et GMT) devant le domicile d'Ambéry Ag Rhissa, un représentant du Mouvement national de libération de l'Azawad (PMNLA, rébellion touareg) qu'ils s'apprêtaient à interviewer. Selon son témoignage cité par RFI, Ag Rhissa a vu les ravisseurs qui étaient "enturbannés et parlaient tamachek", la langue des Touareg.

Les deux journalistes se trouvaient en reportage à Kidal pour une opération spéciale de RFI au Mali prévue jeudi prochain. C'était leur deuxième mission dans cette ville, fief touareg en partie contrôlé par les rebelles. Ils s'étaient déjà rendus à Kidal en juillet pour couvrir le premier tour de l'élection présidentielle.

À lire aussi
Un hélicoptère de la gendarmerie (Illustration) drogue
Essonne : une tonne de résine de cannabis saisie

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire, après la mort des deux journalistes français de RFI, pour des faits d'enlèvement et séquestration suivis de meurtres en lien avec une entreprise terroriste, a précisé cette source. L'enquête, sous l'autorité du parquet de Paris, a été confiée à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et à la sous-direction antiterroriste (SDAT).

Le président français François Hollande a exprimé samedi soir, dans un communiqué, son "indignation" et a annoncé qu'il réunirait dimanche matin les ministres concernés "pour établir précisément les conditions de ces assassinats".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Infographie International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766345093
Les deux journalistes français enlevés au Mali ont été tués
Les deux journalistes français enlevés au Mali ont été tués
Les deux journalistes français de RFI enlevés au Mali ont été retrouvés morts, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères. Le Parquet de Paris a ouvert une enquête.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-deux-journalistes-francais-enleves-au-mali-ont-ete-tues-quai-d-orsay-7766345093
2013-11-02 18:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R8I8FRVd46rOcX4z5IFr5Q/330v220-2/online/image/2013/1102/7766343550_kidal-est-une-ville-du-nord-est-du-mali-image-d-illustration.jpg