1 min de lecture Syrie

Les déplacés syriens tentent de se reconstruire

REPLAY - Ils sont 8 millions et bien souvent, ces Syriens qui ont refusé de partir soutiennent Bachar El Assad.

Thomas Sotto RTL Monde Christophe Pacaud & Correspondants RTL à l'étranger
>
Les déplacés syriens tentent de se reconstruire Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

250.000 morts : c'est le bilan effroyable de la guerre en Syrie depuis 5 ans. Et bien sûr les 4 millions de réfugiés, qui ont fui vers l'Europe, mais surtout vers les pays voisins comme le Liban, la Turquie ou la Jordanie. Dans ce chaos sans nom, il y a d'autres Syriens dont on parle moins. Ils sont pourtant deux fois plus nombreux, 8 millions. 

Ce sont tous ceux qu'on appelle "les déplacés". Des femmes et des enfants pour la plupart, qui sont restés en Syrie, mais qui ont dû s'éloigner des zones de guerre pour aller vivre dans des camps. En général, ceux là, d'ailleurs, ne sont pas vraiment hostiles à Bachar El Assad.

À écouter également

- Les tensions sont persistantes entre l'Iran et l'Arabie Saoudite. Le conflit, pour schématiser se cristallise entre chiites et les sunnites. La perspective d'une guerre fait peur à tout le monde surtout après que Ryad a exécuté 47 personnes dont un haut dignitaire chiite. Exécution qui a fortement déplu à Téhéran.

A Hong Kong, plus d'un an après la révolution des parapluies, l'ancienne colonie britannique est à nouveau le théâtre de manifestations. Cette fois, les habitants réclament la vérité sur de mystérieuses disparitions. Depuis octobre dernier, 5 éditeurs ou libraires de renom se sont volatilisés et ce, pour des raisons politiques d'après les familles. Le dernier d'entre eux, Lee Bo, est introuvable depuis le 30 décembre.

À lire aussi
jihadisme
La France rapatrie sept jeunes mineurs de Syrie

Une modification des frontières en temps de paix, c'est extrêmement rare, surtout en Europe.
C'est pourtant ce qui va se passer, durant l'année 2016, entre deux de nos voisins : la Belgique et les Pays Bas qui  vont échanger deux territoires de quelques hectares. 

Lire la suite
Syrie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants