1 min de lecture Syrie

Les combats ont repris en Syrie malgré le cessez-le-feu

A peine un peu plus de 24 heures après la mise en place d'un cessez-le-feu, les combats entre soldats de l'armée syrienne et déserteurs ont repris vendredi matin dans la région d'Idleb. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a confié qu'il ne croyait ni à la sincérité du président syrien Bachar al-Assad, ni à cet arrêt du conflit obtenu par la médiation de l'ex-secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.

Capture d'image d'une vidéo diffusée sur YouTube le 9 avril 2012 montrant des chars de l'armée syrienne près de Homs.
Capture d'image d'une vidéo diffusée sur YouTube le 9 avril 2012 montrant des chars de l'armée syrienne près de Homs. Crédit : AFP / Youtube
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Rémi Sulmont

Nicolas Sarkozy n'est pas dupe

"Je ne crois pas à la sincérité de Bachar al-Assad, je ne crois pas malheureusement au cessez-le-feu. Je pense, et c'était l'objet de la discussion que nous avons eue avec Barak Obama hier (jeudi) soir, qu'il faut absolument déployer des observateurs, au minimum pour que l'on sache ce qui se passe", a déclaré M. Sarkozy lors d'un entretien accordé à I-Télé.

"Il faut savoir que la ville de Homs, qui est la propre ville de la femme de Bachar al-Assad, a été martyrisée. (Il faut) des observateurs pour savoir ce qui se passe et je suis convaincu que la communauté internationale devra prendre ses responsabilités et créer les conditions de corridors humanitaires pour que les malheureux qui sont aujourd'hui massacrés puissent échapper à un dictateur", a-t-il ajouté.

Un cessez-le-feu déjà bafoué
  
"Des combats à la mitrailleuse lourde se déroulent à Khirbet al-Joz, située à la frontière turque, entre soldats du régime et déserteurs", a affirmé vendredi matin Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH). Il s'agit des premiers affrontements directs entre soldats et déserteurs depuis le début du cessez-le-feu.

Jeudi, deux soldats qui tentaient de disperser un rassemblement ont été tués par des déserteurs qui assuraient la protection de manifestants, a-t-il ajouté.

Des chars et des transports de troupes blindés de l'armée s'étaient déployés dans cette région auparavant, a précisé M. Abdel Rahmane, soulignant que les soldats avaient lancé l'assaut et que les déserteurs avaient répondu.

Une trêve précaire est entrée en vigueur jeudi conformément au plan de paix de l'émissaire international Kofi Annan, mais pouvoir et opposition armée ont déjà signalé des violations. Les forces gouvernementales syriennes ne se sont pas retirées des agglomérations comme le prévoyait le plan.

L'OSDH a recensé 10 morts jeudi, dont sept civils, un bilan qui marque cependant une nette rupture avec ces derniers mois, au cours desquels l'OSDH faisait état chaque jour de dizaines de morts.
Carte de localisation d'Idleb (Syrie).

.

Lire la suite
Syrie Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7746638963
Les combats ont repris en Syrie malgré le cessez-le-feu
Les combats ont repris en Syrie malgré le cessez-le-feu
A peine un peu plus de 24 heures après la mise en place d'un cessez-le-feu, les combats entre soldats de l'armée syrienne et déserteurs ont repris vendredi matin dans la région d'Idleb. Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a confié qu'il ne croyait ni à la sincérité du président syrien Bachar al-Assad, ni à cet arrêt du conflit obtenu par la médiation de l'ex-secrétaire général de l'ONU Kofi Annan.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-combats-ont-repris-en-syrie-malgre-le-cessez-le-feu-7746638963
2012-04-13 08:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/caRrIhX2iJZjjnT6EHHAxQ/330v220-2/online/image/2012/0413/7746638746_capture-d-image-d-une-video-diffusee-sur-youtube-le-9-avril-2012-montrant-des-chars-de-l-armee-syrienne-pres-de-homs.jpg