3 min de lecture Chômage

Les 6 pistes de l'OCDE pour rendre la France plus compétitive

Baisser les impôts, favoriser l'emploi des jeunes, libéraliser les commerces : l'OCDE préconise, dans un rapport publié ce jeudi, une série de mesures pour aider la France à renouer avec la croissance.

Photo prise durant la semaine de l'OCDE à Paris en mai 2013
Photo prise durant la semaine de l'OCDE à Paris en mai 2013 Crédit : AFP / ERIC PIERMONT
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Alors que la croissance économique française a chuté de 0,1% au troisième trimestre, l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) vient de publier un rapport intitulé "France, redresser la compétitivité". Un texte qui fait le point sur les réformes engagées par le gouvernement actuel et le précédent, et met en avant une série de mesures pour aider le pays à renouer avec la croissance. Voici quelques-unes d'entre elles. 

Baisser les impôts

L'OCDE estime qu'il faut "une réduction du poids global de la fiscalité", ce qui suppose de réduire considérablement les dépenses publiques. Dans le même temps, il faut selon l'organisation réduire le nombre de niches fiscales.  


La France est l'un des pays où les prélèvements sur le travail sont parmi les plus élevés du monde. Il faut donc réduire ces prélèvements et compenser par une hausse d'autres prélèvements, par exemple sur la consommation, estime l'OCDE. Cela revient, sans que la mesure ne soit citée, à mettre en place une sorte de TVA sociale, mesure abandonnée par le gouvernement en juillet dernier.

À lire aussi
Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef le 18 avril 2019 pôle emploi
Chômage : la proposition choc du Medef pour favoriser l'emploi des seniors

Marché du travail : continuer à aider les jeunes

Pour l'OCDE, il faut réformer la protection de l'emploi : le CDI rebute trop les employeurs et il faut laisser plus de flexibilité aux entreprises pour faire face aux restructurations économiques.

Concernant le chômage, l’organisation accorde un bon point au gouvernement pour les "emplois d'avenir" et encourage à encore plus cibler les aides pour l'embauche et la formation pour les jeunes peu qualifiés et les seniors.

Éducation : revoir la formation et l'organisation du temps de travail des enseignants

Malgré des améliorations, le système éducatif français est l’un des plus inégalitaires des pays de l’OCDE, rappelle le rapport. Ce dernier préconise donc de réformer le système, notamment la gestion du personnel éducatif. L'OCDE estime que la formation des enseignants est "trop académique".

De plus, il faut revoir l'organisation du temps de travail des professeurs de lycée, qui assurent moins d'heures de cours que la moyenne des pays développés. Le rapport propose également des mesures incitatives pour encourager les meilleurs enseignants à travailler dans les établissements défavorisés.

Logement : réduire les avantages fiscaux des propriétaires

D’après le rapport, la hausse des prix de l’immobilier nuit aux résultats de la France en matière d’exportation car elle détourne les ressources en capital et en main-d’œuvre des secteurs les plus productifs de l’économie.

Pour faire face à ce problème, l'OCDE estime qu'il faut, parmi d'autres mesures, réduire au maximum les avantages fiscaux concernant les investissements dans la pierre.

Développer la recherche et l'innovation

L'OCDE  estime que les activités de recherche et développement en France "restent insuffisantes". L’autonomie des universités et l'organisation de pôles de compétitivité doivent être renforcées.

De plus, la France doit poursuivre sa politique d'encouragement à l'entrepreneuriat innovant. La Banque publique d’investissement, créée en 2013 afin d’aider les PME, devrait faire de l’innovation l’un des principaux critères d’attribution des financements, selon l'OCDE.

Libéraliser les commerces et les services publics

L'organisation estime qu'il y a encore trop d'obstacles à la concurrence dans le commerce de détail. Elle pointe les réglementations concernant l'ouverture le dimanche et des restrictions dans certains secteurs particuliers. Dans son viseur : l'interdiction de la concurrence par les prix pour les librairies et des mesures "inutilement rigoureuses", limitant l'accès à certaines professions, comme les pharmacies.  

L'OCDE encourage aussi à poursuivre la libéralisation du rail : à l'instar de l'Allemagne, il faut abandonner le statut de cheminot pour les nouvelles recrues.

Améliorer la performance des fonctionnaires

Le rapport indique qu'il faut simplifier le "millefeuille administratif" et réduire "la pesanteur réglementaire". Il encourage à mieux motiver les agents de l’État en valorisant la "performance". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage OCDE Croissance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766798821
Les 6 pistes de l'OCDE pour rendre la France plus compétitive
Les 6 pistes de l'OCDE pour rendre la France plus compétitive
Baisser les impôts, favoriser l'emploi des jeunes, libéraliser les commerces : l'OCDE préconise, dans un rapport publié ce jeudi, une série de mesures pour aider la France à renouer avec la croissance.
https://www.rtl.fr/actu/international/les-6-pistes-de-l-ocde-pour-rendre-la-france-plus-competitive-7766798821
2013-11-14 18:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZXb2cI8Ejy1zJbcZxugfng/330v220-2/online/image/2013/1114/7766799148_photo-prise-durant-la-semaine-de-l-ocde-a-paris-en-mai-2013.jpg