2 min de lecture Allemagne

Législatives allemandes : victoire de Merkel

Angela Merkel a nettement remporté les élections législatives allemandes et sera reconduite pour un troisième mandat de chancelière.

Angela Merkel
Angela Merkel Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La chancelière allemande Angela Merkel a remporté dimanche 22 septembre un triomphe personnel lors des législatives, son parti conservateur CDU recueillant plus de 42% des suffrages.

L'allié libéral de la CDU, le FDP aurait échoué à atteindre les 5% nécessaires pour avoir des députés au Bundestag, pour la première fois dans l'histoire de l'Allemagne fédérale. A 59 ans, Angela Merkel sera reconduite donc pour un troisième mandat de chancelière. Celle qui est également considérée comme la femme la plus puissante du monde est devenu le premier dirigeant européen à être reconduit à la tête d'un pays depuis la crise financière et monétaire qui a secoué l'UE.

Premier dirigeant européen reconduit depuis la crise


Elle a aussi permis à son parti conservateur de recueillir son score le plus élevé depuis la Réunification du pays en 1990 avec 42,5% des voix, en hausse de près de 9 points par rapport à la dernière élection de 2009, selon des chiffres diffusés par la chaîne publique ZDF. Son parti, la CDU, arrive très loin devant le parti social démocrate (SPD) 26,5% (+3,5) qui reste proche de son plus bas historique d'il y a quatre ans. Mais l'allié libéral de Merkel, le FDP, a été éjecté du parlement pour la première fois de l'après-guerre, avec son plus faible score jamais enregistré, 4,5%, d'après ces premières estimations.
Un nouveau mouvement anti-euro, seulement créé au printemps, et qui plaide en faveur d'une dislocation ordonnée de la monnaie unique européenne, a réussi un bon score, à 4,8%, inférieur toutefois aux 5% nécessaires pour avoir des députés. L'AFD (Alternative für Deutschland) espérait peser davantage en rassemblant un vote protestataire en surfant sur l'hostilité de nombreux Allemands aux plans de sauvetage des pays européens en crise. Les Verts sont en baisse sensible à 8% (-2,7 points), victimes d'une mauvaise stratégie de campagne et d'une polémique sur la tolérance passée du mouvement envers la pédophilie. La gauche radicale, Die Linke, a baissé de 3,4 points, à 8,5%. Le total des scores de gauche, à 43%, est plus faible que lors des législatives de 2009 (45,6).

Majorité absolue pour les conservateurs

À lire aussi
Illustration du parc de Tempelhof, un ancien aéroport en plein cœur de Berlin Allemagne
Vacances en Allemagne : à la découverte du Berlin secret de Bianca

Avec son deuxième plus mauvais score de l'après-guerre, le SPD semble avoir souffert de la campagne globalement ratée de son leader Peer Steinbrück qui a enchaîné les gaffes et polémiques : tout récemment un doigt d'honneur du candidat en Une du magazine Süddeutsche Zeitung a fait de l'ombre au parti.
Angela Merkel a donc été plébiscitée par les 62 millions d'électeurs allemands, qui la créditent d'avoir bien géré la crise de l'euro et d'avoir su protéger la première économie européenne. Elle a vanté durant la campagne la bonne tenue des finances publiques et la baisse du chômage, à seulement 6,8% de la population active, quand ce même indicateur explosait dans beaucoup de pays européens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants