1 min de lecture Crise en Tunisie

Le tunisien qui s'est immolé, "personnalité de l'année" du Times

Le Tunisien Mohamed Bouazizi, qui s'était immolé par le feu fin 2010 et dont le geste désespéré avait déclenché la révolution en Tunisie et in fine le "printemps arabe", a été nommé "personnalité de l'année" par le quotidien britannique Times mercredi. "L'humble marchand de fruits dont le combat pour la justice a fait l'Histoire", titre le journal. Mohamed Bouazizi a "provoqué la révolte dans le monde arabe", notamment en Egypte et en Libye, poursuit-il.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Le courage d'une homme a inspiré les masses opprimées du monde arabe pour qu'elles demandent le droit de choisir leur destin", ajoute le quotidien proche des conservateurs britanniques.

 Mohamed Bouazizi "n'avait pas pour objectif de changer le monde (...) mais les événements déterminants de cette année ont eu lieu à cause du courage d'un nombre incalculable de personnes face à la tyrannie. Mohamed Bouazizi était l'une d'elles", conclut l'éditorial du Times.

Mohamed Bouazizi, 26 ans, s'est immolé par le feu le 17 décembre devant les bureaux du gouverneur de Sidi Bouzid (centre de la Tunisie) pour protester contre les multiples saisies musclées par la police des denrées qu'il vendait sans permis pour faire vivre les siens. Il a succombé à ses blessures début janvier 2011. Son geste désespéré a déclenché un large mouvement populaire qui a mené à la chute du régime tunisien de Zine El Abidine Ben Ali et aux premières élections du "printemps arabe", le 23 octobre en Tunisie.

Lire la suite
Crise en Tunisie Crise en Egypte Crise en Libye
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants