1 min de lecture Canada

Le "tueur de Montréal" a-t-il passé la frontière italienne ?

En fuite, Luka Rocco Magnotta, ce Canadien de 29 ans soupçonné d'avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal, a laissé des traces derrière lui. Il aurait été vu ces derniers jours à Paris et en région parisienne, et la police a suivi sa piste grâce notamment à son téléphone portable. Depuis, il pourrait avoir rejoint le Sud de la France, voire l'Italie, où la police est en alerte. Les policiers craignent qu'il ne soit armé.

Luka Rocco Magnotta
Luka Rocco Magnotta Crédit : DR
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Repéré dans différents quartier de Paris

Ce week-end il a été signalé dans un hôtel de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, où les policiers, alertés par un témoin, se sont rendus samedi. Le suspect avait quitté sa chambre, dans laquelle les enquêteurs ont retrouvé des affaires, dont des revues pornographiques et des sacs vomitoires de la compagnie aérienne empruntée il y a plus d'une semaine par le suspect entre le Canada et la France.

Les policiers ont également établi que le téléphone portable de Luka Rocco Magnotta avait été repéré samedi, grâce à une borne relais, dans l'est parisien.Les "recherches ciblées" les ont notamment conduits à contrôler ces derniers jours un bar et deux hôtels de la rue des Batignolles, à Paris 17e.

La présence du tueur présumé  a aussi été signalée à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), dans le quartier de la Bastille (XIe arrondissement), et Place de Clichy, où il a utilisé sa carte bancaire pour retirer de l'argent.

Son téléphone a été désactivé

"Le mobile qu'il a utilisé, et dont il s'est peut-être débarrassé depuis, a activé de nombreuses bornes relais", précise la police, qui craint que Magnotta ne soit armé.

Ancien acteur de films pornographiques, Luka Rocco Magnotta, également connu sous les noms d'Eric Clinton Newman ou Vladimir Romanov, est accusé de meurtre prémédité et d'outrage à cadavre. Il aurait perpétré cet assassinat qu'il aurait filmé pour le diffuser sur internet dans la nuit du 24 au 25 mai à Montréal, avant de partir pour la France.

Sa victime est un étudiant chinois, Jun Lin, 32 ans, originaire de Wuhan,
dans la province du Hubei (centre de la Chine), qu'il connaissait probablement.

Lire la suite
Canada Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7749041752
Le "tueur de Montréal" a-t-il passé la frontière italienne ?
Le "tueur de Montréal" a-t-il passé la frontière italienne ?
En fuite, Luka Rocco Magnotta, ce Canadien de 29 ans soupçonné d'avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal, a laissé des traces derrière lui. Il aurait été vu ces derniers jours à Paris et en région parisienne, et la police a suivi sa piste grâce notamment à son téléphone portable. Depuis, il pourrait avoir rejoint le Sud de la France, voire l'Italie, où la police est en alerte. Les policiers craignent qu'il ne soit armé.
https://www.rtl.fr/actu/international/le-tueur-de-montreal-a-t-il-passe-la-frontiere-italienne-7749041752
2012-06-04 08:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6Jbux_RiZpNbzvW6yBFb3Q/330v220-2/online/image/2012/0604/7749042217_luka-rocco-magnotta-pourrait-se-trouver-dans-le-sud-de-la-france.jpg