1 min de lecture Soudan

Le Sud Soudan a proclamé son indépendance

Scènes de liesse ce samedi à Juba. Le Sud-Soudan a proclamé son indépendance devant des dizaines de milliers de Sudistes et un parterre de dirigeants africains et étrangers, devenant la plus jeune nation au monde et divisant le plus grand pays d'Afrique en deux. Le pays a fait officiellement sécession avec le Nord après plus de 50 ans de guerre, redessinant du même coup la mappe-monde. Nicolas Sarkozy a reconnu au nom de la France cette nouvelle République du Sud Soudan.

C'est le chef du Parlement sud-soudanais, James Wanni Igga, qui a annoncé la "déclaration d'indépendance du Sud-Soudan", devant des dizaines de milliers d'habitants en liesse. Le Sud à majorité chrétienne se sépare ainsi du Nord musulman après des décennies de guerre qui ont fait des millions de morts.
  
"Nous, les représentants démocratiquement élus du peuple, en se basant sur la volonté du peuple du Sud-Soudan, et comme l'ont confirmé les résultats du référendum sur l'auto-détermination, proclamons par la présente le Sud-Soudan une nation indépendante et souveraine", a-t-il dit.
  
Le nouveau drapeau du Sud-Soudan été ensuite hissé sous les applaudissements frénétiques de la foule. "Nous ne nous soumettrons jamais, jamais", ont scandé des milliers de Sud-Soudanais, dont certains ont pleuré à la levée du drapeau.

"Respecter l'Etat de droit"
  
"Je pleure pour la reconnaissance de ce drapeau parmi les drapeaux des pays du monde", a crié un homme en pleurs. M. Igga a rappelé le combat du peuple sud-soudanais "pour la justice, la liberté, l'égalité et l'émancipation politique et économique", ajoutant que la nouvelle République souhaitait "établir un système de gouvernance qui respecte l'Etat de droit, la justice, la démocratie, les droits de l'homme et la diversité".
  
Il a également souligné l'engagement de la jeune nation à des relations "amicales" avec tous les pays "y compris la République du Soudan". La cérémonie, qui se tient au mausolée de l'ex-dirigeant rebelle sudiste John Garang, a été lancée par des sermons de deux dignitaires religieux, l'un musulman et l'autre chrétien, avant une parade militaire de l'Armée populaire de libération du Soudan, les ex-rebelles sudistes.
  
Parade militaire

"Que Dieu nous offre la joie pour tout notre peuple", a dit l'archevêque catholique Paulino Lokudu. "Aujourd'hui, nous nous souvenons et nous prions pour tous ceux qui ont été solidaires avec nous durant les longues années de guerre" appelant à une "nouvelle entente" et une coopération entre les deux "nations voisines", a-t-il ajouté.
  
Salva Kiir devait ensuite prêter serment en tant que premier président du Sud-Soudan. La parade militaire est passée devant l'"invité de marque", le général nordiste Omar el-Béchir, qui n'avait pas réussi à vaincre les anciens rebelles sudistes de la SPLA durant la guerre terminée en 2005.
  
M. Béchir est sous le coup de mandats d'arrêt internationaux pour génocide et crimes contre l'humanité au Darfour, une région de l'ouest du Soudan toujours en proie à la guerre civile. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon participe aussi aux célébrations de même que des représentants des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et de France notamment.

Obama salue cette naissance

Le président américain Barack Obama a annoncé samedi la reconnaissance officielle par les Etats-Unis de la nouvelle république de Sud-Soudan après la proclamation de l'indépendance de la plus jeune nation du monde.
  
"Je suis fier de déclarer que les Etats-Unis reconnaissent officiellement la république du Sud-Soudan comme Etat souverain et indépendant à partir de ce jour, le 9 juillet 2011", a indiqué le président dans un communiqué.

(Avec AFP)

Lire la suite
Soudan International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7701306673
Le Sud Soudan a proclamé son indépendance
Le Sud Soudan a proclamé son indépendance
Scènes de liesse ce samedi à Juba. Le Sud-Soudan a proclamé son indépendance devant des dizaines de milliers de Sudistes et un parterre de dirigeants africains et étrangers, devenant la plus jeune nation au monde et divisant le plus grand pays d'Afrique en deux. Le pays a fait officiellement sécession avec le Nord après plus de 50 ans de guerre, redessinant du même coup la mappe-monde. Nicolas Sarkozy a reconnu au nom de la France cette nouvelle République du Sud Soudan.
https://www.rtl.fr/actu/international/le-sud-soudan-fete-son-independance-7701306673
2011-07-09 16:24:00