2 min de lecture Inde

Le Premier ministre indien à Tokyo pour un sommet avec Shinzo Abe

Le Premier ministre indien va rencontrer son homologue japonais, les deux pays confortant leur coopération face à la Chine.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, au G7 à Bruxelles, en juin dernier
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, au G7 à Bruxelles, en juin dernier Crédit : GEORGES GOBET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La visite du Premier ministre indien Narendra Modi au Japon entre ce lundi dans le vif du sujet, avec au programme un sommet à Tokyo avec son homologue Shinzo Abe, dans le but de renforcer les échanges commerciaux et conforter leur alliance régionale face à la Chine.

Le dirigeant, arrivé ce samedi dans l'archipel nippon pour son premier rendez-vous bilatéral hors de l'Asie du Sud depuis son entrée en fonction il y a trois mois, a entamé son déplacement par une découverte de l'ancienne capitale impériale Kyoto en compagnie du chef du gouvernement japonais, après un dîner privé.

Le Japon et l'Inde face à la Chine

Cette démarche inhabituelle témoigne de la relation chaleureuse qu'entretiennent les deux hommes. Modi a également rencontré le Prix Nobel de médecine Shinya Yamanaka, créateur des cellules dites pluripotentes induites (iPS), qui dirige un centre de recherches à l'université de Kyoto.

Place aux réunions officielles ce lundi. Sur le plan de la sécurité, Modi et Abe devraient s'accorder sur le lancement d'une structure de consultation "deux plus deux" impliquant leurs ministres des Affaires étrangères et de la Défense, selon les médias japonais, sur le modèle de ce que le Japon fait déjà avec les Etats-Unis, l'Australie, la Russie et la France.

À lire aussi
Le cyclone Bulbul a frappé le Bangladesh et l'Inde, faisant 20 morts catastrophe
Le cyclone Bulbul fait 20 morts en Inde et au Bangladesh

Le Japon et l'Inde ont des différends territoriaux avec la Chine, puissance régionale dominante, et entendent contrer ses ambitions croissantes. L'autre objectif de la visite de Modi, venu accompagné d'une importante délégation d'hommes d'affaires, est de développer les liens économiques avec le Japon, quatrième investisseur en Inde.

Investissements massifs

Selon le quotidien économique Nikkei, Tokyo va s'engager à accorder des prêts d'un montant de 50 milliards de yens (364 millions d'euros) à son partenaire en vue de la construction de voies ferrées, autoroutes et complexes industriels.

Le Japon souhaiterait également doubler ses investissements directs en Inde et le nombre de compagnies entrant sur le marché indien dans les cinq prochaines années, selon la même source. Parmi celles-ci, Nidec, spécialiste nippon des micro-moteurs pour appareils électroniques, prévoit d'investir à lui seul plus de 100 milliards de yens (729 millions d'euros) en Inde à l'horizon 2021-2022.

Les deux dirigeants devraient par ailleurs reprendre leurs discussions pour aboutir à un accord sur le nucléaire civil, alors que les négociations ont été interrompues depuis la catastrophe de Fukushima en 2011. Confrontée à un système électrique défaillant, l'Inde cherche à développer ses capacités énergétiques. L'annonce d'une coopération sur les terres rares, ces métaux essentiels pour les produits de haute technologie, est aussi attendue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Inde Japon Tokyo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants