2 min de lecture Faits divers

Le père de deux djihadistes français : "C'étaient de bons gamins"

INVITÉ RTL - Jean-Daniel et Nicolas font partie de cette centaine de Français partis faire le djihad en Syrie. Pour leur père, les deux garçons ont été endoctrinés.

Jean-Daniel et Nicolas voulait faire le djihad en Syrie
Jean-Daniel et Nicolas voulait faire le djihad en Syrie Crédit : Capture d'écran France TV
micro générique
La rédaction numérique de RTL

"Ce ne sont pas mes fils qui sont partis en Syrie. C'étaient de bons gamins. On les a conditionnés. Il n'y a pas que des jeunes de banlieues qui peuvent arriver à cet état de fait", met en garde Gérard au micro de Marc-Olivier Fogiel, jeudi.

Ses deux fils, Nicolas, 30 ans, et Jean-Daniel, 22 ans, se sont convertis à l'islam radical. Ils faisaient partie de cette centaine de jeunes Français qui ont rejoint la Syrie pour combattre le régime de Bachar al-Assad. Fin août, Jean-Daniel, qui disait vouloir mourir en martyr, a été tué. 

Il n'y a pas que des jeunes de banlieues qui peuvent arriver à cet état de fait

Gérard, père de deux djihadistes français
Partager la citation

"Jean-Daniel travaillait. Il avait démissionné et il m'avait qu'il partait en Thaïlande", raconte Gérard. En avril, ce chef d'entreprise a reçu une lettre de 4 pages signée de la main de son fils. Il lui annonçait qu'il était parti "se battre avec les vrais hommes, avec les croyants, contre les injustices".

"On était effondrés. Il nous expliquait qu'il allait mourir en martyr et qu'on ne le reverrait qu'au paradis si on se convertissait et qu'on arrivait à y aller", explique-t-il.

Jean-Daniel nous expliquait qu'on ne le reverrait qu'au paradis si on se convertissait et qu'on arrivait à y aller

Gérard, père de deux djihadistes français
Partager la citation
À lire aussi
Une montagne en France (illustration). avalanche
Hautes-Alpes : un skieur meurt après une avalanche

Avant même la mort de Jean-Daniel, son père considérait avoir perdu ses deux fils. "Dans le courrier, c'était le djihadiste qui nous parlait", résume-t-il. Peu après, en juillet, les deux frères avaient posté une vidéo où, armés de kalachnikov, tenant le Coran dans la main, ils demandaient à François Hollande de se convertir à l'islam pour "sauver son âme du feu de l'enfer". "C'était affreux de montrer au monde entier une image pareille de mes enfants", rapporte Gérard.  

Jean-Daniel endoctriné par son frère Nicolas

Aujourd'hui, Nicolas est toujours en Syrie. Il appelle ses parents régulièrement. "Il essaye toujours de nous convertir. Il nous dit que c'est lui qui a raison et qu'il faut suivre Allah", résume le père de famille. "Comme Jean-Daniel, Nicolas me dit où il est, il me dit ce qu'il fait. Le seul sujet que je n'abordais pas avec Jean-Daniel, c'était la partie combat. Je ne voulais pas savoir s'il avait tué des gens. Je fais la même chose avec Nicolas", assure Gérard.

Rien n'aurait pu le préparer à cette finalité. Jean-Daniel, qu'il a élevé en Guyane, était un "grand sportif, très fort mentalement", selon son père. C'est son frère qui l'aurait influencé. Nicolas, qui avait des problèmes de drogue, était en rupture avec la société. Il aurait trouvé une forme de réconfort en se convertissant à l'islam. 

Jamais je ne me serais douté qu'ils avaient atteint ce niveau d'endoctrinement

Gérard, père de deux djihadistes français
Partager la citation

"Le changement avait été radical. Il a arrêté de fumer, de se droguer, il ne mentait plus et était devenu d'une correction exemplaire. Quelque part, c'était un soulagement car il aurait de toute façon mal fini". Puis il est devenu d'une très grande intolérance, se laissant pousser la barbe. "J'ai prévenu la DCRI une fois que j'ai su qu'ils étaient en Syrie. Avant, jamais je ne me serais jamais douté qu'ils avaient atteint ce niveau d'endoctrinement".

>
"C'étaient de bons gamins", témoigne le père de deux djihadistes français Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants