1 min de lecture Économie

Le miracle portugais, avec un chômage passé de 17 à 8%

ÉDITO - C'est grâce à une gestion très efficace de la crise que le Portugal a retrouvé la forme en matière d'économie.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Le miracle portugais, avec un chômage passé de 17 à 8% Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Un compliment de la part d'un Allemand pèse double, et peut-être encore davantage lorsqu'il émane du très rigoureux ministre des Finances Wolfgang Schäuble, qui dit de son homologue portugais qu'il est "le Cristiano Ronaldo des grands argentiers d'Europe". Autrement dit, une star et un virtuose. Le Portugal connaît, en effet, une sorte de miracle économique. Avec une croissance cette année entre 2 et 3% (le double de celle de la France), un déficit public au plus bas depuis quarante ans et un taux de chômage divisé par deux par rapport aux années noires (à 8,8%).

Il n'y a pas si longtemps le Portugal était pourtant en faillite. Il y a six ans, il était contraint de demander à ses partenaires de la zone euro un prêt d'urgence de 78 milliards, comme la Grèce. Mais le Portugal, c'est une Grèce qui a réussi à sortir du trou. Le pays vient de voir sa note financière réévaluée par une agence de notation américaine.

Une gestion de la crise très efficace explique ce retournement. Premier temps, à l'époque où le pays était rincé comme un verre à bière : une rigueur absolue, avec des réformes du marché du travail à côté desquelles les ordonnances Macron sont un conte pour enfant, des économies dans la sphère publique violentes, des augmentations d’impôts, des baisses de salaire... Bref, l’assommoir. Et depuis deux ans, avec le gouvernement d'union de la gauche, une prudente sortie de l'austérité, avec une politique beaucoup plus favorable à la croissance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Portugal Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants