1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le milliardaire égyptien en négociations pour acquérir deux îles pour les réfugiés
2 min de lecture

Le milliardaire égyptien en négociations pour acquérir deux îles pour les réfugiés

Naguib Sawiris avait annoncé vouloir acheter une île pour y installer les réfugiés. Son plan pourrait bien devenir réalité.

Naguib Sawiris
Naguib Sawiris
Crédit : KHALED DESOUKI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Il cherchait une solution pour résoudre la crise migratoire. Naguib Sawiris, un milliardaire égyptien, pense pouvoir aider. Il souhaite faire l'acquisition d'une île (au moins) pour y accueillir les réfugiés qui tentent de traverser la Méditerranée. Il serait en négociations pour acheter deux îles grecques.

Naguib Sawiris a déjà fait parler de lui au début du mois de septembre quand il a proposé d'acheter une île à l'Italie ou à la Grèce pour y installer les réfugiés que l'Europe semble frileuse à accueillir. Il avait dans l'idée de faire construire des immeubles, des commerces et tout ce qui fait un pays par les réfugiés eux-mêmes. Ainsi, ils pourraient aussi bien avoir une terre où vivre qu'un travail et un avenir. L'homme d'affaires affirmaient même que les personnes qui souhaitaient rentrer chez elles une fois les conflits dans leur pays terminés, y seraient autorisées. Il ne voyait qu'un véritable obstacle : la création et la reconnaissance de ce nouvel état par le reste du monde.

Cette idée qui peut paraître folle aurait trouvé des oreilles attentives. Naguib Sawiris a annoncé lundi être en train de négocier l'achat de deux îles en Grèce. "J'ai identifié deux îles en Grèce (...) et je suis actuellement en contact avec leurs propriétaires. Nous sommes prêts à négocier avec ces derniers à condition que le gouvernement grec donne son accord pour accueillir le plus grand nombre de réfugiés possible", a déclaré Naguib Sawiris lundi dans un communiqué sur Twitter.

Une île baptisée Aylan

Et pour baptiser une des deux îles, Naguib Sawiris a déjà une idée. Il souhaite lui donner le nom d'Aylan, en mémoire au petit réfugié syrien de 3 ans retrouvé mort sur une plage turque. "Nous attendons le feu vert de la Grèce pour lancer les démarches administratives en vue de l'arrivée des réfugiés", a-t-il ajouté.

À écouter aussi

Naguib Sawiris a dit qu'il se réunirait avec des représentants du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés pour discuter des moyens de coopération possibles. Depuis le début de l'année, plus de 430.000 personnes, notamment des Syriens, fuyant la pauvreté ou les conflits dans leur pays d'origine ont traversé la Méditerranée dans l'espoir de rejoindre l'Europe. Près de 2.800 ont péri ou disparu, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/