1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le jihadiste breton Drugeon tué en Syrie par des frappes américaines
2 min de lecture

Le jihadiste breton Drugeon tué en Syrie par des frappes américaines

Un responsable américain a confirmé la mort de ce membre d'Al-Qaïda dans des frappes aériennes en Syrie.

Une photo de David Drugeon, un Breton parti faire le jihad. (archives)
Une photo de David Drugeon, un Breton parti faire le jihad. (archives)
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Déjà donné mort en novembre 2014, après une frappe de drone en Syrie, le jihadiste français David Drugeonaurait bel et bien été tué en juillet lors d'un bombardement américain. Un haut cadre d'Al-Qaïda, auquel il appartenait, a annoncé son décès dans une série de tweets repérés par un journaliste spécialiste du jihadisme à RFI, David Thomson.

Le jeune Breton de 24 ans aurait été tué en juillet lors d'un bombardement américain à l'ouest d'Alep, en Syrie. Une information confirmée un peu plus tard dans la journée par des responsables américains. Alors qu'en début de soirée, un responsable avait indiqué à l'AFP qu'il y avait de "très fortes chances que nous l'ayons tué", un autre assurait plus tard qu il (était)  sans aucun doute mort".

"Je n'ai rien du tout du gouvernement français, du côté de l'Etat français personne ne me dit rien

Patrice Drugeon

Le père de David Drugeon, Patrice, a pour sa part indiqué qu'il n'avait eu aucune information sur le sort de son fils. "Je n'ai rien du tout du gouvernement français, du côté de l'Etat français personne ne me dit rien", a-t-il déclaré. "Ça serait le troisième bombardement qu'il a sur lui", a-t-il ajouté.
"Le plus compliqué, c'est de ne pas savoir", a déclaré Patrice Drugeon, qui estime "incompréhensible" le destin de son fils, mais s'est dit convaincu que "les Américains l'auront tôt ou tard". 

Un membre "clef"

L'une des sources américaines a souligné que David Drugeon était l'un des membres "clef" du groupe Khorasan, lié à Al-Qaïda, soupçonné de préparer des attaques contre des pays occidentaux en utilisant "des techniques de pointe". Selon les États-Unis, Khorasan a attiré de nombreux jihadistes étrangers. Le groupe est régulièrement pris pour cible par les raids américains.

À lire aussi

David Drugeon est spécialiste des explosifs, et notamment des "explosifs non métalliques" pouvant être utilisés pour des attentats dans des avions de ligne, a précisé la source américaine. La frappe qui aurait tué David Drugeon le visait lui ainsi que d'autres responsables du groupe Khorasan qui se trouvaient avec lui.

David Drugeon est originaire de Bretagne (ouest de la France). Après sa conversion à l'islam, il était parti en 2010 rejoindre la voie du jihad, à destination des zones tribales pakistanaises, où il s'était formé au maniement des explosifs et à la fabrication de bombes. Il s'est ensuite installé en Syrie, lorsque celle-ci est devenue à son tour terre de jihad.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/