1 min de lecture Russie

Le cauchemar continue en Russie, Moscou critiqué

Les pires feux de forêt dans l'histoire de la Russie moderne ont contraint vendredi les autorités à faire appel aux volontaires. Des stocks d'armes ont été mis à l'abri et les zones à risque nucléaire sont sous surveillance. Moscou suffoque et reste noyée dans une épaisse fumée. Canicule et pollution ont déjà eu de graves conséquences pour la santé publique. Le nombre de décès à Moscou en juillet a augmenté de plus de 50% par rapport au mois correspondant de l'an dernier, avec près de 5.000 morts supplémentaires imputables à la canicule. Le bilan officiel des pertes humaines des feux de forêt, qui font rage sur des milliers d'hectares dans l'Ouest du pays, a atteint 52 morts, selon le ministère de la Santé.

Madeleine Leroyer et La rédaction numérique de RTL

Le ministère des Situations d'urgence, qui lutte contre ces incendies sans précédent, a lancé un appel à "toutes les personnes souhaitant apporter leur aide" dans la région de la Russie centrale.
  
Selon le ministère, la situation reste "compliquée" dans les régions de Nijni-Novgorod et de Moscou".
  
Ainsi, près de 500 militaires abattaient vendredi les arbres de la forêt autour du centre nucléaire de Sarov, situé dans la région de Nijni-Novgorod à 500 km à l'est de Moscou, pour écarter définitivement le risque de propagation du feu. Moscou, déjà accablé par la chaleur, a été à nouveau envahi par la fumée des feux de tourbières, qui y rendent l'air irrespirable et la visibilité  réduite. Les passants sont contraints de se couvrir le visage avec des mouchoirs ou des masques.
  
La France a décidé l'envoi d'experts en Russie pour définir "l'offre d'aide la plus adéquate" et étendu ses recommandations aux voyageurs, en les invitant à éviter neuf régions touchées, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Lire la suite
Russie Incendie International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants