1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Le 9 septembre 2001, le commandant Massoud était assassiné
1 min de lecture

Le 9 septembre 2001, le commandant Massoud était assassiné

REPLAY - Deux jours avant que les tours du World Trade Center s'effondrent à New York, le chef de la résistance aux talibans Ahmad Shah Massoud était victime d'un attentat-suicide en Afghanistan.

Lauriane Dervault
Lauriane Dervault
Le 9 septembre 2001, le commandant Massoud était assassiné
01:38
Loïc Farge
Loïc Farge

Le 9 septembre 2001, le chef charismatique de la résistance afghane meurt dans un attentat-suicide. Ce jour-là, il reçoit dans son fief, au nord de l'Afghanistan, deux hommes qui se font passer pour des journalistes. D'origine arabe, présentant des passeports belges, ils n'éveillent pas l'inquiétude du commandant. Il leur demande d'allumer leur caméra. Alors qu'ils posent leur première question, la caméra explose.

Au lendemain de l'attentat, la confusion règne sur l'état de santé du commandant Massoud. Les Américains et les russes le donnent pour mort ; ses proches, en bonne santé. Il serait en fait mort dans l'hélicoptère qui le transportait à l'hôpital. La disparition de celui que l'on surnomme "le lion du Panchir" est rapidement attribuée aux talibans qu'il combat depuis des années. Elle est en réalité planifiée depuis de longs mois par Al-Qaïda.
Deux jours plus tard, ce sont les attentats du 11 septembre. La mort de Massoud en est le prélude.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/