2 min de lecture Sri Lanka

La Une de Time sur le "terrorisme bouddhiste" interdite au Sri Lanka

Le Sri Lanka a interdit le numéro de Time consacré au "terrorisme bouddhiste". Les autorités estiment que le magazine pourrait heurter les habitants, à majorité bouddhistes.

La Une de Time consacrée aux violences en Birmanie ne paraîtra ni en Birmanie ni au Sri Lanka.
La Une de Time consacrée aux violences en Birmanie ne paraîtra ni en Birmanie ni au Sri Lanka. Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le magazine américain Time ne paraitra pas au Sri Lanka. Les autorités du pays ont décidé d’interdire la diffusion du numéro consacré aux violences en Birmanie entre bouddhistes et musulmans.

Dans son numéro du 1er juillet, Time fait sa Une avec la photo de Wirathu, un moine de Mandalay (centre de la Birmanie) auteur de violents discours islamophobes et identitaires, avec le titre suivant : "Le visage du terrorisme bouddhiste. Comment des moines militants alimentent la violence anti-musulmane en Asie".

"Par voie judiciaire, ces magazines vont être confisqués", a indiqué un porte-parole du département des douanes, Leslie Gamini. "Nous n'avons pas autorisé ce numéro à être distribué au Sri Lanka parce que nous avons jugé qu'il pourrait heurter le sentiment religieux de la population", a-t-il ajouté.

Tensions croissantes entre musulmans et bouddhistes

La Birmanie a également interdit la semaine dernière ce numéro de Time pour "empêcher d'autres conflits raciaux et religieux", selon les autorités.

À lire aussi
Un pétrolier panaméen a été touché par un incendie au large du Sri Lanka Sri Lanka
Sri Lanka : une marée noire évitée après l'incendie d'un pétrolier dans l'océan Indien

Au Sri Lanka, où les tensions entre musulmans et bouddhistes se sont accrues cette année, la version en ligne du magazine était néanmoins disponible.

En février, des moines nationalistes bouddhistes et leurs partisans avaient lancé une campagne pour boycotter la viande halal, ainsi que tous les autres produits étiquetés de la sorte. Ils estimaient que les bouddhistes ne devaient pas être forcés à consommer de la nourriture préparée selon des rites islamiques, jugeant que cela prouvait l'influence excessive des musulmans au Sri Lanka.

Le Sri Lanka bouddhiste à 70%

Le président de l'île, Mahinda Rajapakse, qui est bouddhiste, a demandé cette année à la population de ne pas inciter à la violence religieuse. Le Sri Lanka est une île à 70% bouddhiste tandis que les musulmans représentent moins de 10% de la population de 20 millions d'habitants.

En Birmanie, environ 200 personnes ont été tuées l'an passé et 140.000 déplacées dans des violences, dans l'ouest du pays, entre bouddhistes de l'ethnie rakhine et membres de la minorité musulmane apatride des Rohingyas.

Les heurts se sont depuis élargis à d'autres régions du pays, visant cette fois des Birmans musulmans. Des dizaines de personnes ont été tuées. Des moines ont été directement impliqués, dans les discours et parfois dans les violences elles-mêmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sri Lanka Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants