2 min de lecture Pays-Bas

Pays-Bas : la police "licencie" des aigles dressés pour capturer des drones

La police néerlandaise s'est déclarée fort déçue par le comportement désobéissant des rapaces.

Un aigle royal attrapes un drone en plain vol
Un aigle royal attrapes un drone en plain vol Crédit : GEORGES GOBET / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Sur le papier, l'idée de la police néerlandaise paraissait bonne : dresser des aigles pour capturer des drones au-dessus de zones interdites. Mais n'est pas fauconnier qui veut. Face à la désobéissance chronique des rapaces et au coût exorbitant d'un tel dispositif, les autorités ont décidé de "licencier" ces policiers à plumes achetés alors qu'ils n'étaient que des petits oisillons.

Confrontée à l'usage croissant de drones là où ils sont prohibés, comme au-dessus des aéroports ou de rassemblements publics, les autorités s'était tournées l'an dernier vers une méthode de chasse millénaire pour attraper au vol ces objets volants indésirables. La société spécialisée Guard from Above avait dressé plusieurs aigles pour le compte de la police, qui avait ensuite publié une vidéo des tests.

Elle montrait un aigle se jeter en plein vol sur un drone, pour l'agripper fermement et ensuite aller se poser quelques mètres plus loin, sa proie motorisée entre les serres. Mais en pratique, la méthode, qui a fait le buzz dans le monde entier, présentait des risques. Les aigles ne font pas toujours ce pourquoi ils ont été entraînés, selon la télévision publique néerlandaise NOS.

À lire aussi
L'expert d'art néerlandais Arthur Brand et le tableau de Picasso "Buste de femme" volé en France et retrouvé aux Pays-Bas Picasso
Un Picasso volé il y a 20 ans retrouvé grâce à l'"Indiana Jones de l'art"

Des rats "détectives" également renvoyés

La police en est venue à douter du bon comportement des oiseaux de proie hors des zones d'entraînement. Depuis leur intégration dans les services des forces de l'ordre, les aigles ont fait deux apparitions en public lors d'événements à Rotterdam et à Bruxelles, mais n'ont pas été mobilisés. Le comportement actuel des volatiles ne permet pas d'être certain de la façon dont ils réagiraient face à une foule, a expliqué la police citée dans les médias néerlandais.

Par ailleurs, la police a également renvoyé les rats qu'elle employait en tant que "détectives" à des fins de dépistage, notamment d'explosifs pour des feux d'artifice illégaux, de cigarettes de contrebande et de restes humains. Il n'est pas possible de rendre ces animaux "opérationnels" selon la police, qui a assuré que les rats et les aigles désormais désœuvrés ont été recueillis dans des endroits adaptés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pays-Bas Police Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791412036
Pays-Bas : la police "licencie" des aigles dressés pour capturer des drones
Pays-Bas : la police "licencie" des aigles dressés pour capturer des drones
La police néerlandaise s'est déclarée fort déçue par le comportement désobéissant des rapaces.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-police-neerlandaise-licencie-des-aigles-dresses-pour-capturer-des-drones-7791412036
2017-12-13 20:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/paiKEP-yg8ObzQH5agcOBg/330v220-2/online/image/2017/1213/7791412737_un-aigle-royal-attrapes-un-drone-en-plain-vol.jpg