2 min de lecture Russie

La moitié des Russes craignent une troisième guerre mondiale

48% des Russes ont déclaré redouter que "l'aggravation actuelle des tensions entre la Russie et l'Occident dégénère en une Troisième guerre mondiale" selon un sondage paru le 31 octobre.

Des missiles balistiques russes le 9 mai 2013 (illustration)
Des missiles balistiques russes le 9 mai 2013 (illustration) Crédit : AFP
109117333772423871640
Geoffroy Lang
et AFP

Le regain de tentions entre la Russie et les pays occidentaux n'inquiètent pas que les anciens adversaires de l'URSS. Près de la moitié des Russes craignent que les tensions entre la Russie et l'Occident autour du conflit syrien ne provoquent une Troisième guerre mondiale, selon un sondage du centre indépendant Levada publié ce lundi 31 octobre. Selon cette enquête réalisée la semaine passée, dans 48 régions, 48% des Russes ont déclaré redouter que "l'aggravation actuelle des tensions entre la Russie et l'Occident dégénère en une Troisième guerre mondiale".

En juillet, 29% seulement des personnes interrogées redoutaient un conflit global. Quelque 52% des Russes disent soutenir les frappes aériennes russes en Syrie, même si 32% estiment qu'elles ont affecté de manière négative l'image de la Russie sur la scène internationale.

49% des Russes soutiennent les frappes en Syrie

Seulement 26% des personnes interrogées ont exprimé un sentiment négatif concernant ces frappes aériennes. La Russie fait intervenir son aviation depuis le 30 septembre 2015 sur le territoire syrien pour soutenir son allié, le président Bachar Al-Assad, affirmant ne frapper que des "cibles terroristes", notamment celles du groupe terroriste État islamique.

À lire aussi
Le drapeau israélien (illustration) diplomatie
Syrie : que s'est-il passé entre la Russie et Israël dans la province de Lattaquié ?

Mais les Occidentaux accusent les Russes de frapper les opposants au régime syrien et des infrastructures civiles, notamment à Alep, ravagée par des bombardements. Interrogés pour savoir si la Russie doit "continuer d'intervenir dans ce qui se passe en Syrie", 49% ont répondu "oui", contre 28% de "non". Depuis son déclenchement en 2011, le conflit en Syrie a fait plus de 300.000 morts et provoqué le déplacement de plus de la moitié de la population.

Le Kremlin montre les muscles

Après l'annonce du déploiement militaire russe en Syrie, plusieurs médias russes ont avancé que les batteries antiaériennes russes en Syrie allaient "abattre" les avions américains. Le site d'informations Fontanka expliquait de son côté que le gouverneur de Saint-Pétersbourg veut rationner le pain pour une future guerre malgré les explications des autorités qui affirment vouloir simplement stabiliser le prix de la farine.

Alors que Valdimir Poutine a entamé un bras de fer avec l'Occident pour défendre ses intérêts géostratégiques en Syrie, mais aussi en Ukraine, le Kremlin montre régulièrement les muscles. Le 25 octobre dernier, le centre balistique russe Makeev a dévoilé un premier cliché de Satan 2, un futur missile qui sera à même de raser un pays grand comme la France. Le RS-28 Sarmat, supposé remplacer des missiles, en fin de parcours, a été testé avec succès par les autorités russes.

Les occidentaux s'inquiètent

Face à ce regain de tensions entre la Russie et ses alliés occidentaux, le chef du renseignement britannique a mis en garde contre l'agressivité de Moscou. Selon lui, Moscou "s'appuie sur toute sa gamme d'organes étatiques et toute sa puissance pour faire avancer sa politique étrangère de façon de plus en plus agressive, et cela comprend la propagande, l'espionnage, la subversion et les cyber-attaques". 

De son côté le vice-Premier ministre turc, Numan Kurtulmus, estime que le conflit syrien a mis le monde "au bord d’une vaste guerre régionale ou mondiale". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Syrie Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785538332
La moitié des Russes craignent une troisième guerre mondiale
La moitié des Russes craignent une troisième guerre mondiale
48% des Russes ont déclaré redouter que "l'aggravation actuelle des tensions entre la Russie et l'Occident dégénère en une Troisième guerre mondiale" selon un sondage paru le 31 octobre.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-moitie-des-russes-craignent-une-troisieme-guerre-mondiale-7785538332
2016-10-31 22:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Th8-SIhOpR56GxAv9_FbcQ/330v220-2/online/image/2014/0301/7770110827_des-missiles-balistiques-russes-le-9-mai-2013-illustration.jpg