2 min de lecture Syrie

La France recadre la Turquie sur "une éventuelle tentation" anti-kurde en Syrie

Le ministre des Affaires étrangères invite la Turquie à la mesure dans son intervention militaire en Syrie, alors que des affrontements ont éclaté entre des combattants soutenus par les forces kurdes et des chars turcs samedi.

Jean-Marc Ayrault met en garde la Turquie
Jean-Marc Ayrault met en garde la Turquie Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a salué samedi l'implication de la Turquie dans la lutte contre le groupe État islamique en Syrie, mais mis en garde contre "une éventuelle tentation" d'Ankara de "traiter" la question kurde dans ce pays. 

"C'est une bonne chose que la Turquie s'implique franchement dans la lutte contre Daesh (ndlr, acronyme arabe de l'EI), qui la frappe durement", a déclaré Jean-Marc Ayrault dans une interview au quotidien Le Monde. "Il est aussi légitime que la Turquie assure la sécurité de sa frontière. Mais attention à l'engrenage de la violence et à une éventuelle tentation de vouloir traiter en Syrie une partie de la question kurde", a-t-il averti.

L'armée turque a lancé mercredi l'opération "Bouclier de l'Euphrate" sur le territoire syrien visant à la fois à chasser Daesh de la zone et à contrer l'avancée des milices kurdes, désireuses selon elle de former un corridor le long de la frontière. Ankara considère les forces kurdes en Syrie comme une émanation du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), organisation "terroriste" en Turquie.

À lire aussi
Un berger belge malinois (illustration) Syrie
Syrie : un chien militaire sauve six soldats d'une attaque djihadiste

"Je dis aux Russes d'arrêter de bombarder " en Syrie

Selon des experts, l'intervention de la Turquie en Syrie vise à éviter la création d'un "Kurdistan autonome syrien". "Nous condamnons le PKK et les attentats qu'il commet en Turquie", a déclaré Jean-Marc Ayrault. Mais "en Syrie, des forces militaires kurdes combattent Daesh efficacement", a-t-il souligné. Les forces kurdes en Syrie sont soutenues par les pays occidentaux, États-Unis en tête, qui les considèrent comme les meilleurs combattants contre les jihadistes.

Quelques heures après la parution de l'entretien, des affrontements ont éclaté samedi entre combattants soutenus par les forces kurdes et des chars turcs dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, pour la première fois depuis l'envoi par Ankara de blindés dans le pays, selon les constatations de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme et d'une source de l'administration semi-autonome kurde en Syrie.

Jean-Marc Ayrault a par ailleurs exhorté Moscou à condamner le régime de Damas à l'ONU et à "arrêter de bombarder" en Syrie pour soutenir les forces du régime. Une enquête de l'ONU a conclu cette semaine que le régime était responsable de deux attaques à l'arme chimique en 2014 et 2015, et les Occidentaux souhaitent une résolution du conseil de sécurité pour sanctionner les responsables. Daesh a également été mis en cause pour une attaque dans ce rapport. 

Ligne brouillée entre Paris et Ankara

Fin juillet, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait prié le ministre français des Affaires étrangères de "se mêler de ses affaires" mercredi 20 juillet, en réponse à ses critiques sur les purges en Turquie après le coup d'État raté. Le chef de la diplomatie française avait réclamé le respect de l'État de droit en Turquie, refusant tout "chèque en blanc" au président Erdogan, qui amorçait une vaste purge au lendemain de la tentative de putsch. "Il devrait se mêler de ses affaires", avait lâché Erdogan dans une interview à Al-Jazeera, estimant pouvoir aisément "lui donner une leçon de démocratie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Turquie Jean-marc ayrault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784621014
La France recadre la Turquie sur "une éventuelle tentation" anti-kurde en Syrie
La France recadre la Turquie sur "une éventuelle tentation" anti-kurde en Syrie
Le ministre des Affaires étrangères invite la Turquie à la mesure dans son intervention militaire en Syrie, alors que des affrontements ont éclaté entre des combattants soutenus par les forces kurdes et des chars turcs samedi.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-france-recadre-la-turquie-sur-une-eventuelle-tentation-anti-kurde-en-syrie-7784621014
2016-08-27 16:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/L6dNYSugmjNczm6ugH8W0Q/330v220-2/online/image/2016/0827/7784621225_jean-marc-ayrault-met-en-garde-la-turquie.jpg