1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. La Française enlevée au Yémen n'est pas une tête brûlée, selon son père
1 min de lecture

La Française enlevée au Yémen n'est pas une tête brûlée, selon son père

ÉCLAIRAGE / REPLAY - Isabelle, 30 ans, a été enlevée ce mardi 24 février à Sanaa, la capitale yéménite.

Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013
Une photo de la vieille ville de Sanaa, capitale du Yémen, le 13 avril 2013
Crédit : MOHAMMED HUWAIS / AFP
La Française enlevée au Yémen n'est pas une tête brûlée, selon son père
00:51
Générique 1
Jacques Serais
Journaliste

Isabelle, une Français de 30 ans, a été enlevée ce mardi 24 février à Sanaa, la capitale du Yémen. Un événement que son père a appris ce midi, prévenu par téléphone par le Quai d'Orsay. Selon lui, sa fille travaille pour une banque d'aide au développement dans cette région du monde particulièrement dangereuse.

Son père, un médecin de soixante ans contacté par RTL, explique qu'elle est arrivée en novembre 2013 et connaît parfaitement bien le Yémen. Selon lui, ce n'est pas une tête brûlée. Sur place, elle était prudente et en permanence en relation avec les services de sécurité locaux.

Sortie en 2008 d'une école de commerce à Reims, Isabelle a également passé un an à Sciences Po Paris avant de travailler pour plusieurs entreprises françaises au Moyen-Orient. Elle revenait régulièrement dans l'Hexagone, où elle a passé les fêtes de Noël avec ses proches.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/