2 min de lecture Technologie

La Cyberattaque a fait près de 75.000 victimes dans le monde, selon la police

Le bilan de cette attaque sans précédent qui a touché des dizaines de pays risque de s'alourdir dans les jours à venir.

Une cyberattaque a déjà touché plus de 150 pays à travers le monde, le 12 mai 2017.
Une cyberattaque a déjà touché plus de 150 pays à travers le monde, le 12 mai 2017. Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

75.000 personnes touchées dans le monde. C'est le bilan encore provisoire de la redoutable cyberattaque qui a frappé des dizaines de pays, vendredi 12 mai. Celui-ci devrait "s'alourdir dans les jours qui viennent", a prévenu samedi 13 mai Valérie Maldonado, adjointe au chef de la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité. Les autorités craignent en effet que "des particuliers ou des entreprises aient également été infectés et se déclarent victimes des mêmes faits.

Ce grand nombre de victimes s'explique par le modus operandi des hackers, qui "diffusent plein pot" et de "manière automatisée" leur logiciel malveillant, "sans cible particulière", explique Valérie Maldonado. Selon la commissaire divisionnaire, ce "ransomware" constitue un "marché très lucratif". Son mode opératoire est basé sur un logiciel de rançon qui verrouille les fichiers des utilisateurs et les force à payer une somme d'argent sous forme de bitcoins pour en recouvrer l'usage.

Un bilan plus précis de l'attaque sera donné la semaine prochaine par Europol avec la participation des États membres. La police nationale qualifie de "particulièrement dangereux" le mode de propagation de ce rançonlogiciel. "Une fois la première machine infectée, il se propage à l'ensemble du réseau sur lequel il est connecté, paralysant ainsi tous les ordinateurs dont il chiffre les fichiers", précise la police. C'est ce qui explique, selon Valérie Maldonado, "l'effet d'amplification énorme de cette attaque qui continue de se propager en s'appuyant sur une structure informatique élaborée". Et d'ajouter : "On est clairement dans le cadre d'une organisation criminelle hyper organisée".

À lire aussi
Breadbot Connecté
CES 2019 : les robots savent tout faire, même le pain

La firme Renault, seule victime française connue à ce stade, a été affectée par cette attaque qui a provoqué l"'arrêt de certaines de ses chaînes de production". Une enquête a été ouverte samedi en France et confiée à la sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité de la Direction centrale de la police judiciaire. "Pour les utilisateurs de postes Windows, il est fortement recommandé d'appliquer le correctif Microsoft MS 17-010, selon ce bulletin. "En cas d'infection, il est indispensable d'isoler la machine infectée en la coupant du réseau familial ou de l'entreprise, ce qui empêchera toute propagation", ajoute la police, "en éteignant de préférence l'ordinateur ou en retirant le câble réseau ou encore en désactivant l'antenne wifi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Technologie Informatique International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788527578
La Cyberattaque a fait près de 75.000 victimes dans le monde, selon la police
La Cyberattaque a fait près de 75.000 victimes dans le monde, selon la police
Le bilan de cette attaque sans précédent qui a touché des dizaines de pays risque de s'alourdir dans les jours à venir.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-cyberattaque-a-fait-pres-de-75-000-victimes-dans-le-monde-selon-la-police-7788527578
2017-05-14 06:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vYi659dk516cNTOlaxv6Qw/330v220-2/online/image/2017/0513/7788522125_tv5monde-a-ete-la-cible-mercredi-8-avril-d-une-cyberattaque-menee-par-des-pirates-se-reclamant-du-groupe-jihadiste-etat-islamique.jpg