1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. La Corée du Nord vit à "l'heure de Pyongyang" depuis ce 15 août
1 min de lecture

La Corée du Nord vit à "l'heure de Pyongyang" depuis ce 15 août

La pays avait annoncé début août vouloir retarder ses horloges de 30 minutes afin de ne plus vivre à l'heure du colonisateur japonais, imposée il y a plus d'un siècle.

Kim Jong-Un, leader nord-coréen (illustration)
Kim Jong-Un, leader nord-coréen (illustration)
Crédit : KNS / KCNA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

C'est maintenant chose faite. Pyongyang affiche depuis ce samedi 15 août, 30 minutes de moins que la Corée du Sud mais surtout que le Japon. Le 7 août dernier, la Corée du Nord annonçait vouloir mettre fin à la mesure du temps imposée par les "impérialistes japonais cruels" en 1912 qui avaient colonisé le pays.

L'agence officielle nord-coréenne KCNA affirmait que les Japonais étaient allés jusqu'à " priver la Corée de son heure standard tout en piétinant ses terres, sans aucune merci". Et donc, à l'occasion du 70e anniversaire de la libération de la Corée, Pyongyang a décidé d'obtenir réparation en reculant ses horloges d'une demi-heure.

Encore plus loin du Sud

En revanche, Séoul, sa sœur du Sud reste à l'heure du Japon. Un décalage qui ne va malheureusement pas dans le sens du rapprochement entre les deux pays. Bien qu'en 1954, la Corée du Sud avait elle-même changé d'heure pour ne plus afficher la même qu'au Japon, le pays était revenu sur sa décision. Et depuis 1961, Séoul vit de nouveau à l'heure de Tokyo.

A Séoul justement, on s'inquiète de ce changement qui va compliquer les efforts pour unifier les normes du Nord et du Sud. Lors de l'annonce le 7 août dernier, le ministère sud-coréen de l'Unification avait montré ses réticences quant à ce projet, argumentant que ce décalage horaire pourrait avoir des conséquences notamment  dans la zone industrielle intercoréenne de Kaesong, située en territoire nord-coréen.

À lire aussi

Un autre moyen pour la Corée du Nord de se différencier du reste du monde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/