1 min de lecture Corée du Nord

La Corée du Nord consulte des think tanks américains pour comprendre Trump

Dans une escalade dangereuse avec Washington, Pyongyang, cherche par tous les moyens à sonder les intentions de Donald Trump. Un exercice pour le moins compliqué.

Kim Jong-Un, président de la Corée du Nord, et Donald Trump, président américain.
Kim Jong-Un, président de la Corée du Nord, et Donald Trump, président américain. Crédit : SAUL LOEB, ED JONES / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut

La politique internationale de Donald Trump ? Comme beaucoup, les Nord-Coréens ne la comprennent pas du tout. Alors, pour tenter d'éclairer leur lanterne, des émissaires du régime n'hésitent pas à rencontrer des thinks tanks, et même des proches du parti républicain. Cette information surprenante est révélée par le Washington Post (en anglais) et reprise par nos confrères de 20 Minutes.

Faute de relations diplomatiques entre les deux pays, Pyongyang est obligé de trouver une autre solution pour tenter de déchiffrer le langage Trump. C'est là qu'interviennent ces discussions informelles sises dans des pays neutres, tels que la Suisse ou Singapour, avec des diplomates américains et des lobbyistes.


Une question aussi simple qu’hallucinante apparaît alors : "Pourquoi les ministres de Trump contredisent-ils les propos du président ?" Pyongyang est également avide de savoir si le milliardaire veut "sérieusement fermer les bases américaines en Corée du Sud et au Japon, comme il l'a déclaré pendant la campagne".

À lire aussi
Les deux Corées vues par un photographe de l'AFP Corée du Nord
Sommet intercoréen : les portraits parlants de Coréens du Sud et du Nord

Les tweets de Trump appris par cœur

Si ils existent depuis quelques années, ces échanges à bâtons rompus s'intensifient depuis que l'imprévisible Donald Trump s'est installé dans le Bureau Ovale. Et les émissaires du régime y arrivent de plus en plus préparés. Evan Reeves, ancien haut fonctionnaire du Département d'État américain qui a participé à l'une de ces réunions à Glion, en Suisse, s'étonne par exemple de la "connaissance encyclopédique" qu'ont les Nord-Coréens des tweets du Républicain.

Ces tête-à-tête permettront-ils de désamorcer la crise aiguë dans laquelle se trouvent les deux pays ? Rien n'est moins sûr. En effet, selon le Washington Post, Kim Jong-un n'a aucune intention d'abandonner son programme nucléaire. Or, c'est une condition sine qua none posée par Washington pour imaginer un apaisement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790253220
La Corée du Nord consulte des think tanks américains pour comprendre Trump
La Corée du Nord consulte des think tanks américains pour comprendre Trump
Dans une escalade dangereuse avec Washington, Pyongyang, cherche par tous les moyens à sonder les intentions de Donald Trump. Un exercice pour le moins compliqué.
https://www.rtl.fr/actu/international/la-coree-du-nord-consulte-des-think-tanks-americains-pour-comprendre-trump-7790253220
2017-09-27 18:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/C5Yt4OQXu2gAhjRO8CvPeQ/330v220-2/online/image/2017/0821/7789781527_000-rm1h1.jpg