1 min de lecture Ban Ki-Moon

L'Irak est "au bord du gouffre" selon l'ONU

Devant la recrudescence des violences qui visent en majorité les chiites, Ban Ki-moon a estimé lundi que l'Irak était "au bord du gouffre".

Le sécretaire général de l'ONU, Ban Ki-moon
Le sécretaire général de l'ONU, Ban Ki-moon Crédit : AFP / MENAHEM KAHANA
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les violences de ces derniers mois font resurgir le spectre du conflit religieux en Irak. Selon un bilan établi par l'AFP à partir de données communiquées par des sources médicales et sécuritaires, plus de 3.000 personnes ont péri dans des attentats depuis le début de l'année en Irak.

Lundi, une nouvelle vague d'attaques visant majoritairement la communauté chiite a fait au moins 67 morts. Face à cette situation, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon s'est dit "alarmé", a indiqué l'un de ses porte-parole Eduardo del Buey.

Tensions interreligieuses

"L'Irak est à la croisée des chemins. Il revient à ses dirigeants politiques d'éloigner le pays du bord du gouffre et de ne laisser aucune marge de manoeuvre à ceux qui tentent d'exploiter le blocage politique à travers la violence et la terreur", a encore jugé Ban Ki-moon, selon des propos rapportés par son porte-parole.

En outre, le chef de l'ONU "exhorte les dirigeants politiques irakiens à répondre aux griefs légitimes de toutes les communautés irakiennes, en s'impliquant dans un dialogue sérieux dans un esprit de compromis". Le coréen renvoie notamment au mouvement de colère de la minorité sunnite qui accuse les autorités, dominées par les chiites, de faire preuve de discrimination à son encontre en ayant recours à des arrestations et des détentions qu'elle juge arbitraires et uniquement fondées sur l'appartenance religieuse des suspects.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ban Ki-Moon Irak Irak
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants