1 min de lecture Irak

Syrie : l'EI revendique la décapitation d'un journaliste américain

L'État islamique revendique l'exécution du journaliste américain James Foley, enlevé en novembre 2012 en Syrie.

Le journaliste américain James Foley, ici en Libye, le 29 septembre 2011.
Le journaliste américain James Foley, ici en Libye, le 29 septembre 2011. Crédit : AFP PHOTO / ARIS MESSINIS
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'État islamique a affirmé ce mardi avoir décapité le journaliste américain James Foley et menacé d'en tuer un autre en représailles aux frappes aériennes américaines en Irak.

Dans une vidéo diffusée sur internet, l'EI montre un homme masqué et habillé de noir qui semble couper la gorge de James Foley, qui avait été enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie.

Un deuxième journaliste menacé d'être exécuté

La Maison Blanche a indiqué que les services de renseignement américains étaient à l'oeuvre pour vérifier "aussi rapidement que possible" l'authenticité de cette vidéo.
"Nous avons vu une vidéo qui prétend montrer le meurtre du citoyen américain James Foley par l'EI. Si elle est authentique, nous sommes horrifiés par le meurtre brutal d'un journaliste américain innocent et exprimons nos sincères condoléances à sa famille et ses amis", a indiqué Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.
Dans cette vidéo, les jihadistes montrent aussi les images d'un autre journaliste américain identifié comme étant Steven Sotloff. Ils menacent de l'exécuter également si le président américain Barack Obama ne met pas fin aux frappes aériennes américaines en Irak.
Les deux journalistes sont vêtus d'une tenue orange, qui rappelle celle des prisonniers de Guantanamo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Irak Islamisme Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants