1 min de lecture Daesh

L'État islamique pourrait "frapper nos territoires", selon un spécialiste

RÉACTION - Louis Caprioli, spécialiste des réseaux islamistes et ancien cadre à la DST, explique que la menace de l'État islamique pourrait s'exporter du proche-Orient jusque dans les pays occidentaux, qui pourraient être frappés par des attentats.

Un milicien chiite combat des jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant, le 12 juillet 2014 à Samarra (image d'illustration)
Un milicien chiite combat des jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant, le 12 juillet 2014 à Samarra (image d'illustration) Crédit : AFP / AHMAD AL-RUBAYE
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et Charlotte Arrigoni

"L'État islamique va exécuter de plus en plus". L'analyse de Louis Caprioli, ancien sous-directeur de la lutte anti- terroriste à la DST, fait froid dans le dos. Selon ce spécialiste des réseaux islamistes, "les frappes aériennes ne seront pas suffisantes" pour contrer la menace des jihadistes.

L'État islamique veut mobiliser des troupes

Louis Caprioli, ancien cadre à la DST
Partager la citation

"Ils ont lancé des avertissements qui ne sont pas suivis d'effet, explique-t-il sur RTL. Ils veulent mobiliser leur troupes, en disant qu'ils sont prêts à aller jusqu'au sacrifice", analyse Louis Caprioli.

Les islamistes pourrait "déployer des cellules terroristes"

Pour lui, si le danger "de cette menace de l'État islamique concerne la zone où il y a des frappes", il pourrait désormais s'exporter jusque dans les pays engagés dans le conflit. "Personne n'envoie des troupes au sol,
alors pour se venger des occidentaux, il faudra tenter une autre approche et donc frapper nos territoires", déclare Louis Caprioli.

Car dans un premier temps, "État islamique avait besoin de militants pour combattre sur le terrain". Mais à l'avenir, "ils auront besoin de déployer des cellules terroristes en occident pour nous frapper".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Irak Jihad
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants