1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. L'État islamique annonce avoir décapité des Égyptiens chrétiens en Libye
1 min de lecture

L'État islamique annonce avoir décapité des Égyptiens chrétiens en Libye

Une nouvelle vidéo de l'EI montre la décapitation d'une dizaine d'otages présentés comme des Égyptiens coptes récemment kidnappés en Libye.

Le groupe État islamique a affirmé qu'il avait décapité des Égyptiens chrétiens en Libye(illustration).
Le groupe État islamique a affirmé qu'il avait décapité des Égyptiens chrétiens en Libye(illustration).
Crédit : AL-FURQAN MEDIA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Ce dimanche 15 février, le groupe État islamique (EI) a diffusé une vidéo intitulée "Un message signé avec le sang à la nation de la Croix" montrant la décapitation d'hommes qu'il présente comme des Egyptiens de confession chrétienne copte récemment kidnappés en Libye. Un bandeau en incrustation explique que ce message s'adresse au "Peuple de la Croix fidèle à l'Eglise égyptienne ennemie".

Sur les images postées sur des sites internet authentifiés utilisés par l'EI, des hommes portant des combinaisons oranges, similaires à celles d'autres otages exécutés récemment en Syrie par l'EI, sont alignés sur une plage les mains menottées dans le dos, avant que leurs bourreaux ne les décapitent au couteau.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a affirmé que son pays "se réserve le droit de répliquer de la manière et au moment adéquat". Un deuil national de sept jours a été déclaré. Washington a condamné "le meurtre abject et lâche de 21 citoyens égyptiens", estimant que "la barbarie de l'EI n'a pas de limites".

21 coptes égyptiens kidnappés en janvier

La dernière livraison du magazine en anglais de l'EI Dabiq, qui remonte à jeudi, comporte un article sur l'enlèvement de 21 coptes égyptiens qui est illustré par des images très similaires à celles contenues dans la vidéo diffusée dimanche.

À lire aussi

En janvier, la branche libyenne de l'EI avait affirmé avoir kidnappé 21 coptes égyptiens en Libye et Le Caire avait confirmé que 20 de ses ressortissants avaient été enlevés dans ce pays voisin lors de deux attaques distinctes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/