1 min de lecture Kenya

Kenya : une étudiante retrouvée 50 heures après l'attaque de Garissa

REPLAY - Cachée sous un lit puis dans les combles, une étudiante chrétienne de 19 ans a survécu à l'attaque de l'université de Garissa où 148 personnes sont décédées.

micro générique RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Kenya : une étudiante retrouvée 50 heures après l'attaque de Garissa Crédit Image : CARL DE SOUZA / AFP | Crédit Média : Stanislas Grenapin | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et La rédaction de RTL

Jeudi 2 avril, une attaque menée par les Shebab somaliens a fait 148 morts à l'université de Garissa, au Kenya. Traumatisé, le président Uhuru Kenyatta a décrété trois jours de deuil national ce samedi. Mais au milieu de l'horreur, une jeune étudiante a été retrouvée plus de 50 heures après les faits par les forces de l'ordre qui ratissaient le campus à la recherche de rescapés. 

Je me suis longtemps cachée sous un lit et après j'ai pu aller dans les combles

Cynthia Cheroitich, survivante
Partager la citation

Cynthia Cheroitich, 19 ans, est restée cachée pendant que les terroristes islamistes accomplissaient les assassinats. "Nous sommes montés à l'étage quand les terroristes sont arrivés dans le bâtiment. Ils nous ont trouvés et quand nous les avons vus, tout le monde s'est mis à courir pour s'enfermer dans sa chambre", a-t-elle raconté avant d'expliquer comment elle a survécu. "Ils ont demandé aux musulmans de se mettre d'un côté du couloir et ils ont emmené les autres. Moi je me suis longtemps cachée sous un lit et après j'ai pu aller dans les combles". 

Deux jours après l'attaque, Cynthia ne sait pas ce qu'il est advenu de ses amis. Mais cette étudiante en littérature anglaise veut continuer ses études... Loin de l'université de Garissa. Le dernier bilan recense donc 148 victimes, dont 142 étudiants, trois policiers et trois militaires. Des chiffres auxquels il faut ajouter 104 blessés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kenya Terrorisme Islamisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants