1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Jihad : un journaliste infiltré du "Sun" aurait permis de déjouer un attentat à Londres
2 min de lecture

Jihad : un journaliste infiltré du "Sun" aurait permis de déjouer un attentat à Londres

"The Sun" raconte comment un hacker de l'État islamique est entré en contact avec un journaliste infiltré afin de perpétrer un attentat dans la capitale, ce samedi 27 juin.

Des jihadistes de l'État islamique, le 17 mars 2014. (illustration)
Des jihadistes de l'État islamique, le 17 mars 2014. (illustration)
Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad

Le Royaume-Uni est lourdement touché après l'attentat dans une station balnéaire de Sousse, en Tunisie, vendredi 26 juin. Selon le ministère tunisien de la Santé, dix Britanniques figurent parmi les 38 victimes. Le premier ministre David Cameron a déclaré ce samedi 27 juin que le pays devait "se préparer à ce qu'il y ait un grand nombre de Britanniques parmi les victimes de l'attaque sauvage en Tunisie".

Parallèlement, le journal britannique The Sun publie une information selon laquelle un de leurs journalistes aurait été contacté par un hacker de l'État islamique afin d'organiser un attentat à Londres, à l'occasion du défilé de la caserne de Woolwich, ce samedi.

Une vidéo pour prêter allégeance à l'État islamique

Le journal raconte les événements sans entrer totalement dans les détails. Le "cerveau" à la tête de ce macabre projet, Junaid Hussain, serait, selon le journal, venu au Royaume-Uni en provenance de Syrie et aurait contacté le journaliste via "un service de messagerie en ligne crypté". Le jihadiste va former et donner des instructions au journaliste du Sun sur la fabrication d'une bombe à partir d'un autocuiseur. L'objectif affiché est clair : faire le plus de dégâts possible en glissant la bombe artisanale dans un sac à dos et ne pas hésiter à aller "dans la foule" et "faire exploser la bombe", explique Junaid Hussain, dans des échanges rapportés par le Sun.

Après avoir rappelé au journaliste qu'il devait tourner une vidéo dans laquelle il prête allégeance à l'État islamique, il précise au martyr qu'il lui "offre un ticket facile pour jannah", c'est-à-dire le paradis. "Ils pensent qu'ils peuvent tuer des musulmans en Irak et en Afghanistan, puis revenir au Royaume-Uni et être en sécurité. Nous allons les frapper durement. Par Allah, ton geste ne sera pas vain", ajoute-t-il. Le tabloïd britannique précise ne pas avoir construit la bombe et avoir contacté Scotland Yard, qui a déjoué l'attentat.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.