1 min de lecture Conflit israélo-palestinien

Jérusalem : "Les États-Unis et Israël se trouvent isolés", pour un spécialiste

INVITÉ RTL - Jalal Al Husseini, spécialiste du Moyen-Orient basé à Amman en Jordanie, n'est pas inquiet quant aux affrontements nés après l'annonce tonitruent de Donald Trump. Mais pour lui, Israël ne compte pas s'arrêter là.

L'invité du Grand Soir
Jérusalem : "Les États-Unis et Israël se trouvent isolés", pour un spécialiste
Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon Crédit Image : ABBAS MOMANI / AFP

Vingt-quatre heures après l'annonce de la reconnaissance de la ville de Jérusalem comme capitale d'Israël par Donald Trump, des heurts et des affrontements ont éclaté en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Jalal Al Husseini, spécialiste du Moyen-Orient, basé à Amman en Jordanie, ne pense pas qu'il faille craindre un embrasement. On peut cependant "assister à une recrudescence d'une mini intifada ou des attaques au couteau", explique le spécialiste au micro de RTL, jeudi 12 décembre.

Selon lui, Donald Trump "bénéficie d'une conjoncture très très favorable" étant donné que le Fatah, parti palestinien au pouvoir représenté par le président du pays, Mahmoud Abbas, et le Hamas, parti palestinien islamiste majoritaire au gouvernement ne s'entendent pas. Jalal Al Husseini affirme que les partis ont "de la peine à entraîner un mouvement de masse." Et au niveau régional, "les pays du Golfe sont plus préoccupés par la menace iranienne," souligne-t-il.

L'Iran a tout de même affirmé sa désapprobation face à la décision de Donald Trump, à l'unisson avec les pays européens et la Russie. "Les États-Unis et Israël se trouvent isolés sur la scène internationale, mais comme l'a très souvent dit Netanyahou, la réalité politique sur le terrain ne se passe pas au niveau des déclarations diplomatiques mais sur le terrain".

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés