1 min de lecture Info

Japon : deux nouvelles explosions à la centrale de Fukushima

Deux explosions se sont produites dans la nuit de dimanche à lundi au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Des explosions d'hydrogène - similaires à celle de samedi sur le réacteur 1 de la même centrale - qui n'auraient pas endommagé le caisson renfermant le cœur du réacteur proprement dit. Mais le niveau de radiation sur le site a dépassé dans la nuit le seuil légal autorisé. On déplore neuf blessés parmi le personnel. Le circuit de refroidissement du réacteur n°2 a cessé de fonctionner et le niveau d'eau diminue à l'intérieur. La communication des autorités japonaises est a minima, ce qui suscite de fortes critiques.

Deux explosions se sont produites lundi au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima N°1
Deux explosions se sont produites lundi au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima N°1 Crédit : AFP / HO / NHK
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Carole Laporte-Many

Deux explosions se sont produites lundi au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima 1, mais le réacteur n'a pas été endommagé, a affirmé l'opérateur Tokyo Electric Power (Tepco). "Selon l'Agence de sûreté nucléaire, bien que le toit du bâtiment ait été soufflé, l'enceinte de confinement qui abrite le réacteur n'a été pas affectée", a détaillé pour sa part la chaîne publique NHK.

L'Agence japonaise de sûreté nucléaire a expliqué en outre que ces explosions avaient été provoquées par de l'hydrogène. Une explosion similaire avait eu lieu samedi sur le réacteur 1 de la même centrale. Tepco avait entrepris une opération pour relâcher de la pression sur ce réacteur, dont le système de refroidissement était tombé en panne après le séisme et le tsunami de vendredi.

La centrale nucléaire de Fukushima 1 est toujours dans un état "alarmant", a déclaré lundi le Premier ministre japonais, Naoto Kan, cité par l'agence Kyodo. Le niveau de radiation sur le site de la centrale a dépassé dans la nuit le seuil légal autorisé de 500 microsieverts par heure, d'après un rapport adressé par Tepco au gouvernement, selon Kyodo. L'Agence de sûreté nucléaire japonaise a exclu un accident de type Tchernobyl dans la centrale de Fukushima, selon le ministre de la Stratégie nationale. Les autorités locales ont conseillé aux personnes se trouvant encore dans un rayon de 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire de rester confinées chez elles.

"Le réacteur 2 a perdu totalement ses fonctions de refroidissement", a déclaré un responsable de l'Agence de sûreté nucléaire, citée par la télévision  publique NHK. Selon l'agence de presse Jiji, la compagnie électrique Tokyo Electric Power a indiqué qu'elle envisageait de percer une ou plusieurs ouvertures dans le bâtiment abritant le réacteur afin de relâcher la pression et d'éviter une explosion de l'hydrogène accumulé.

Une alerte au tsunami sur les côtes nord-est du Japon a été levée lundi, vers 13 heures locale (4 heures GMT), par les autorités des préfectures bordant la façade Pacifique. Les autorités du port de Hachinoe, dans la préfecture d'Aomori, plus au nord, ont également levé leur ordre d'évacuation des quelque 13.000 habitants de la ville. Une vague de trois mètres de haut avait été localisée lundi en fin de matinée au large de la préfecture de Fukushima, où se trouvent plusieurs centrales nucléaires, par un hélicoptère des pompiers. Les autorités locales avaient immédiatement déclenché une alerte demandant aux riverains de se mettre à l'abri. L'Agence météorologique japonaise, chargée de suivre les séismes et les tsunamis, avait toutefois indiqué qu'elle n'avait pas enregistré de nouveau séisme, qui aurait pu déclencher un tsunami.
Fukushima

La vidéo des explosions du réacteur n°3 :


Promo dossier Japon

Lire la suite
Info International Japon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants