1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Japon : deux réacteurs nucléaires susceptibles d'être relancés à l'automne
1 min de lecture

Japon : deux réacteurs nucléaires susceptibles d'être relancés à l'automne

Deux réacteurs nucléaires pourraient être réactivés au Japon.

Le système de décontamination d'eau APLS à Fukushima le 19 septembre 2013. Celui-ci est à l'arrêt depuis mardi 18 mars.
Le système de décontamination d'eau APLS à Fukushima le 19 septembre 2013. Celui-ci est à l'arrêt depuis mardi 18 mars.
Crédit : AFP / JAPAN POOL
La rédaction numérique de RTL & AFP

Deux des 48 réacteurs nucléaires du Japon entrent cette semaine dans l'avant-dernière étape de certification de leur sûreté et pourraient, si tout va bien, redémarrer dans le courant de l'automne, selon le calendrier de l'autorité de régulation du secteur.

Une réunion des membres de cette instance indépendante est prévue ce mercredi, au cours de laquelle doit être examinée une proposition de certification des réacteurs Sendai 1 et 2 (situés dans le sud-ouest).

Les dirigeants politiques décideront du redémarrage

Si tout va bien, ce document d'approbation de la sûreté des installations devrait être validé par les membres de l'autorité. Suivront ensuite 30 jours d'appel à commentaires publics avant une approbation définitive de la part de l'autorité.

La compagnie exploitante, Kyushu Electric Power, devra aussi entre-temps remettre d'autres documents notamment sur les plans des travaux à réaliser, avant que le certificat de sûreté soit entériné. L'autorité se borne toutefois à dire si les installations sont techniquement sûres. Il revient ensuite aux dirigeants politiques locaux et nationaux de décider du redémarrage.

Nouvelles normes plus sévères

À lire aussi

Puisque la volonté du gouvernement de droite de Shinzo Abe est de relancer tous les réacteurs jugés sûrs par l'autorité de régulation, l'étape la plus délicate à franchir pourrait être l'opposition d'une partie de la population locale.

Les observateurs estiment cependant que les réacteurs Sendai 1 et 2 pourraient être remis en exploitation à l'automne. Actuellement toutes les tranches atomiques de l'archipel sont stoppées pour examen vis-à-vis de nouvelles normes plus sévères entrées en vigueur en juillet dernier.

Aucun réacteur ne peut redémarrer sans que l'autorité ait approuvé les mesures prises à l'égard de cette nouvelle règlementation décidée à la lumière des lacunes vis-à-vis des risques d'accident grave mises en évidence lors de la catastrophe de Fukushima en mars 2011.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/