2 min de lecture États-Unis

Ivanka Trump sifflée à Berlin en défendant l'attitude de son père à l'égard des femmes

La fille du président américain participait mardi 25 avril à une table ronde sur la place des femmes dans le monde.

Philippe Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé
>
Ivanka Trump sifflée à Berlin en défendant l'attitude de son père à l'égard des femmes Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

Ivanka Trump a fait sa première sortie officielle. La fille de Donald Trump était à Berlin mardi 25 avril. C'est Angela Merkel qui l'avait invitée. Elle s'étaient rencontrées lors de la visite à la Washington qui s'était mal déroulée. La chancelière allemande, assez habile, avait compris qu'elle avait besoin de se trouver des alliés dans l'entourage du président américain. Elle a compris que sa fille joue un rôle important à la Maison Blanche, qu'elle a l'oreille de son père, qui la respecte et l'écoute. Donc Angela Merkel l'avait invitée à Berlin, pour un colloque sur les femmes.

Elles étaient sur scène ensemble, avec également la Française Christine Lagarde, présidente du Fonds monétaire international. Tout se passait plutôt bien. Lorsque la modératrice a demandé aux participantes "qui est féministe ?", Christian Lagarde a levé la main, Ivanka Trump également. La fille du président a défendu ses combats. Par exemple pour le congé maternité, qui n'existe pas aux États-Unis. En tout cas qui n'est pas systématique. Des millions de femmes n'ont pas d'autre choix que de retourner travailler deux semaines apres l’accouchement.

Ivanka s'occupe de rien... et de tout

Tout allait bien. Jusqu'aux sifflets à l'encontre d'Ivanka Trump lorsqu'elle a défendu les convictions de son père pour protéger les familles, les mères, les femmes. Elle semblait surprise. Comme si elle découvrait l'image déplorable de son père auprès des femmes du monde entier. Comme si elle oubliait, par exemple, que Donald Trump traitait publiquement Hillary Clinton de "femme dégoûtante", qu'il s’était vanté dans des vidéos anciennes qu'aucune femme ne lui résistait et qu'il était fier de pouvoir "les empoigner par le vagin". Comme si elle oubliait qu'il a été accusé par plusieurs femmes de harcèlement sexuel. Bref Ivanka Trump n'a probablement pas mesurer la défiance que provoque son père dans le monde entier.

À lire aussi
Brett Kavanaugh, candidat de Trump à la Cour suprême aux États-Unis, ici le 4 septembre 2018 États-Unis
États-Unis : l'accusatrice du juge Kavanaugh témoignera jeudi devant le Sénat

Officiellement, Ivanka Trump ne s'occupe de rien, mais en fait d'un peu de tout. Au point qu'elle a été obligée d'être officiellement nommée conseillère récemment. Jusque-là, elle occupait le rôle, avec un bureau à la Maison Blanche, sans avoir à respecter les obligations légales liées au tire, ce qui posait problème. Elle accompagne, par exemple, son père lors d'une cérémonie d’homme à un militaire tué, comme une première dame de remplacement.

"Aile modérée"

L'autre jour, elle était assise au Bureau ovale pour parler avec une astronaute à bord de la Station spatiale internationale. Elle a participé à des négociations diplomatiques avec le président chinois, avec la chancelière allemande et avec le premier ministre canadien. D'ailleurs Justin Trudeau, le premier, a compris qu'amadouer Ivanka était le meilleur moyen d'être dans les petits papiers du président. Il l'a conviée à une comédie musicale à New York, qui célèbre la tradition d'accueil des Canadiens. Ce qui n’est pas exactement la position de Trump.

En fait, avec son mari Jared Kushner, sans être payés, ils prennent de plus en plus de pouvoir à la Maison Blanche. Ils représentent l'aile la plus "modérée" auprès de Trump. Les nationalistes identitaires autour de Trump ont moins de pouvoir à cause du couple Kushner-Ivanka.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788290488
Ivanka Trump sifflée à Berlin en défendant l'attitude de son père à l'égard des femmes
Ivanka Trump sifflée à Berlin en défendant l'attitude de son père à l'égard des femmes
La fille du président américain participait mardi 25 avril à une table ronde sur la place des femmes dans le monde.
https://www.rtl.fr/actu/international/ivanka-trump-sifflee-a-berlin-en-defendant-l-attitude-de-son-pere-a-l-egard-des-femmes-7788290488
2017-04-26 07:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kWL_AE6Ectfqy6QiGXn8Mg/330v220-2/online/image/2017/0426/7788290532_ivanka-trump-avec-la-chanceliere-allemande-le-25-avril-2017-a-berlin.jpg