1 min de lecture Italie

Italie : la ville de Rome célèbre les premières unions de couples homosexuels

Une vingtaine de couples homosexuels et hétérosexuels a signé les premières unions civiles, jeudi 21 mai, à l'hôtel de ville de Rome. Une cérémonie symbolique dans un pays dépourvu de loi sur le mariage homosexuel.

Angelo Albanesi et Pier Giorgio de Simoni s'embrassent après avoir signé le registre des unions civiles
Angelo Albanesi et Pier Giorgio de Simoni s'embrassent après avoir signé le registre des unions civiles Crédit : TIZIANA FABI / AFP
Alice Beckel
Alice Beckel

Le jeudi 21 mai 2015 est une date à marquer d'une pierre blanche pour les militants des droits homosexuels italiens. Après les villes de Naples et Milan, la municipalité de Rome a enregistré ses premières unions civiles. 

Sept couples d'hommes, quatre de femmes et six couples hétérosexuels ont vu leur amour reconnu par la mairie de Rome. "Aujourd'hui est un jour très important. Pour la première fois, nous sommes un couple face à la communauté", a expliqué à l'AFP Angelo Albanesi, accompagné de son compagnon, Pier Giorgio de Simone. 

Aujourd'hui est un jour très important. Pour la première fois, nous sommes un couple face à la communauté

Angelo Albanesi, signataire du registre des unions civiles de Rome
Partager la citation

Comme un symbole de leur union, les deux hommes se sont présentés dans la même tenue, des smoking noirs illuminés par le jaune vif de leurs chapeaux haut-de-forme et de leurs cravates. Après avoir écouté le discours d'une jeune élue, ils ont signé le registre et se sont prêtés à une séance photo. "On attend maintenant une loi. La fête d'aujourd'hui est une invitation au gouvernement à agir", conclut Angelo.

Une cérémonie symbolique

Si pour Angelo Albanesi, Pier Girogio de Simone est désormais son mari, la loi italienne n'est pas du même avis. Les unions célébrées jeudi relèvent davantage du symbole. Voté en janvier par le conseil municipal, le registre n'est plus reconnu une fois les frontières de la ville franchies. Malgré tout, 170 autres couples ont déposé un dossier ces derniers mois. 

Les couples de même sexe désireux de se marier ne baissent pas les bras. Un projet de loi portant sur la création d'une union civile permettant d'adopter l'enfant du conjoint est actuellement examiné par le Sénat. Une tâche difficile pour le gouvernement de Matteo Renzi dans ce pays très catholique où les instances politiques se trouvent à quelques kilomètres du Vatican. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Homosexualité Rome
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants