1 min de lecture Italie

Italie : Il y a une "droitisation" de l'électorat, estime le chercheur Marc Lazar

INVITÉ RTL - Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes à 7 heures ce dimanche 4 mars. Les Italiens sont appelés à élire leurs députés et sénateurs.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
Italie : Il y a une "droitisation" de l'électorat, estime le chercheur Marc Lazar Crédit Image : ALBERTO PIZZOLI / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date :
La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

Les Italiens sont appelés aux urnes ce dimanche 4 mars pour élire leurs 630 députés et 315 sénateurs, qui les représenteront au Parlement. Depuis ce matin à 7 heures, les citoyens peuvent se rendre dans les bureaux de vote, qui seront clos à 23 heures. Compte-tenu de la complexité du nouveau système électoral, la composition du gouvernement ne sera pas connue avant une heure avancée de la nuit du 5 mars.

Directeur du centre d'histoire de Sciences-Po, le spécialiste de l'Italie Marc Lazar était l'invité de RTL ce dimanche 4 mars, afin d'évoquer les enjeux de ce scrutin à l'issue incertaine. Néanmoins, l'historien et sociologue estime que "la droitisation" de l'électorat est incontestable. 

Pour lui, l'hypothèse qui tient la corde et une alliance entre la droite et l'extrême droite, que l'on appelle paradoxalement en Italie, "le centre-droit". Un groupement englobant notamment le parti de Silvio Berlusconi Forza Italia. "Mais cette alliance n'aurait peut-être pas la majorité absolue des sièges dans les deux chambres", juge Marc Lazar. Les forces politiques qui ont le vent en poupe seraient la Ligue et Frères d'Italie, une organisation d'extrême droite.

À lire aussi
Silvio Berlusconi le 7 mai 2014 (archives). Italie
Escort-girls : un nouveau procès pour Silvio Berlusconi

Néanmoins, le spécialiste table également sur un succès du Mouvement 5 étoiles. "Je pense qu'ils vont progresser par rapport à 2013, où ils étaient déjà le premier parti politique italien", ajoute Marc Lazar. À moins que l'abstention ne soit en tête du scrutin ? Pour l'historien, il s'agit de "la grande inconnue" mais elle devrait encore progresser. 20% des Italiens s'étaient abstenus en 2008, et 25% en 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Europe Élections
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792492689
Italie : Il y a une "droitisation" de l'électorat, estime le chercheur Marc Lazar
Italie : Il y a une "droitisation" de l'électorat, estime le chercheur Marc Lazar
INVITÉ RTL - Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes à 7 heures ce dimanche 4 mars. Les Italiens sont appelés à élire leurs députés et sénateurs.
https://www.rtl.fr/actu/international/italie-il-y-a-une-droitisation-de-l-electorat-estime-le-chercheur-marc-lazar-7792492689
2018-03-04 09:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sI_uAO4zRmRa4l2VD-Huxg/330v220-2/online/image/2018/0302/7792475037_le-palais-montecitorio-abrite-le-parlement-italien.jpg