3 min de lecture Faits divers

Italie : ce que l'on sait de l'effondrement d'un viaduc à Gênes

ÉCLAIRAGE - L'effondrement d'un viaduc à Gênes (Italie) a fait au moins 39 morts mardi 14 août, ainsi que "beaucoup de blessés graves", selon le ministre de l'Intérieur italien.

Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018 Crédit : Antonio Calanni/AP/SIPA
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Les images sont impressionnantes. Un viaduc autoroutier s'est effondré mardi 14 août à Gênes, en Italie. Arrivé sur place en début de soirée, le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a parlé d'un bilan provisoire de 25 morts et 16 blessés dont neuf graves. Mercredi 15 août, un nouveau bilan faisait état de 39 morts, dont trois Français, et 15 blessés, dont une douzaine dans un état grave. 

Plusieurs dizaines de mètres du pont sont manquants. Près de 200 pompiers sont mobilisés pour porter assistance aux victimes, et tenter d'en retrouver sous les décombres. Sur les images prises sur place, on voit les secours s'activer autour de carcasses de voitures et de camions, dont ils extirpent des victimes.

"Nous suivons la situation minute par minute, je remercie les 200 pompiers qui sont à l'oeuvre pour sauver des vies", a déclaré le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini. RTL.fr fait le point sur ce que l'on sait de cette catastrophe.

À lire aussi
La rivière l'Oise, qui passe dans la ville de Neuville-sur-Oise Île-de-France
Val-d'Oise : le corps d'une femme découvert dans une valise dans la rivière
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018
Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, s'est écroulé mardi 14 août 2018 Crédit : FEDERICO SCOPPA / AFP

Que s'est-il passé ?

Le viaduc du Polcevera, dit pont Morandi du nom de son ingénieur, s'est effondré vers midi mardi 14 août. L'un des trois pylônes du pont a cédé, et le tablier est tombé dans le vide sur plusieurs dizaines de mètres, comme le montrent des images diffusées par la police.

Avec le pont, plusieurs véhicules ont été entraînés vers le sol, plusieurs dizaines de mètres plus bas. Le pont traverse un quartier plutôt industriel de Gênes, et aucune habitation ne semble avoir été touchée par l'effondrement. Le viaduc s'est principalement écroulé sur les voies ferrés qu'il surplombait. Il a également effleuré les locaux d'une usine produisant de l'énergie, mais seul le parking aurait été touché. Et à l'approche du 15 août, l'entreprise était quasiment vide, à l'exception d'une équipe de maintenance, indique l'AFP.

Certaines personnes sont restées coincées dans le tunnel précédant le viaduc après son effondrement, sans comprendre la situation. "On a commencé à entendre des sirènes, raconte Matthieu à RTL. Les policiers nous ont demandé de faire demi-tour", tout en leur apprenant le drame qui venait de se jouer à quelques mètres d'eux.

Un pont construit dans les années 1960

Long de plus d'un kilomètre, le viaduc du Polcevera survolait la ville de Gênes dans le Nord de l'Italie. Il supportait un tronçon de l'autoroute A10, qui alterne entre viaducs et tunnels en raison du relief très accidenté de la région.

Le pont qui s'est effondré avait été construit entre 1963 et 1967, et était supporté par trois pylônes. Des travaux de consolidation avaient été entamés en 2016.

Le pont Morandi à Gênes, qui s'est effondré mardi 14 août 2018
Le pont Morandi à Gênes, qui s'est effondré mardi 14 août 2018 Crédit : Capture Google Earth

Plusieurs accidents de pont en Italie

Le réseau routier italien est depuis plusieurs années en mauvais état, victime d'une usure accélérée et d'un manque criant d'investissements. Ces dernières années, plusieurs ponts se sont déjà effondrés dans le pays.

En 2016 par exemple, c'est le passage d'un poids lourd sur un pont au-dessus d'une voie rapide qui provoque son effondrement. En mars 2017, c'est la chute d'un pont sur l'A14 qui coûte la vie à deux automobilistes.

>
Video del crollo Ponte di Annone rallenty

Selon l'Anas, la société publique en charge des routes italiennes, il faudrait consacrer 2,5 milliards d'euros par an à l'entretien et à la modernisation du réseau. Or, soulignent Les Échos, son plan 2016-2020 ne prévoit d'investir qu'un milliard d'euros par en moyenne. De 2007 à 2013, seuls 180 millions d'euros par an ont été dépensés pour entretenir le réseau routier italien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Italie Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794423730
Italie : ce que l'on sait de l'effondrement d'un viaduc à Gênes
Italie : ce que l'on sait de l'effondrement d'un viaduc à Gênes
ÉCLAIRAGE - L'effondrement d'un viaduc à Gênes (Italie) a fait au moins 39 morts mardi 14 août, ainsi que "beaucoup de blessés graves", selon le ministre de l'Intérieur italien.
https://www.rtl.fr/actu/international/italie-ce-que-l-on-sait-de-l-effondrement-d-un-viaduc-a-genes-7794423730
2018-08-14 17:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AkzBjs8kKtu2-jJpnWMD9w/330v220-2/online/image/2018/0814/7794424958_sipa-ap22235866-000054.jpg