1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Israël publie une photo de l'exécution de James Foley pour critiquer le Hamas
1 min de lecture

Israël publie une photo de l'exécution de James Foley pour critiquer le Hamas

Ce vendredi sur Twitter, le gouvernement israélien s'est attiré une salve de critiques après qu'il a publié une photo de l'exécution du journaliste américain James Foley pour dénoncer le Hamas, qu'il associe à l'Etat islamique.

Capture d'écran du compte Twitter du Premier ministre israélien.
Capture d'écran du compte Twitter du Premier ministre israélien.
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le gouvernement israélien a utilisé la photo de l'exécution du journaliste américain James Foley sur Twitter pour dénoncer le Hamas en l'associant à l'Etat islamique, avant de la retirer après une volée de critiques.

"Le Hamas est l'EI. L'EI est le Hamas. Ils sont les ennemis de tous les pays civilisés", c'est ce qu'a écrit le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans un tweet associé à la photo de l'exécution de James Foley, et d'une autre image, montrant des combattants du Hamas traînant le corps d'un homme exécuté pour "collaboration" avec Israël.

Une capture du tweet polémique de Benjamin Netanyahu, qui a ensuite été effacé.
Une capture du tweet polémique de Benjamin Netanyahu, qui a ensuite été effacé.
Crédit :

Le compte officiel du ministère des Affaires étrangères a ensuite repris le même cliché, affirmant que "Les organisations terroristes islamistes comme l'EI et le Hamas sont les ennemis de la paix et de toutes les nations civilisées".

La photo supprimée puis modifiée

Après que les médias se soient interrogés sur l'utilisation de cette image, le ministère a effacé le tweet et un responsable a affirmé sous le couvert de l'anonymat que c'était effectivement "inapproprié".

Le bureau de Benjamin Netanyahu a par ailleurs indiqué que la photo avait été retirée du compte officiel mais que "le même message a été posté de nouveau". Le drapeau noir des jihadistes a été accolé au message, à la place de la capture d'écran de l'exécution de James Foley. L'image a ensuite été de nouveau modifiée pour qu'apparaissent, en regard, l'exécution de soldats irakiens par l'EI et les exécutions de "collaborateurs" menées vendredi par le Hamas à Gaza.

Mardi, quand l'EI avait diffusé les images la décapitation de James Foley, la polémique avait éclaté sur les réseaux sociaux, et Twitter avait supprimé toute publication de cette vidéo ou de captures d'écran.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/